Los Angeles Clippers

Les Clippers viennent à bout des Wizards 105-100 : MVP du match ? Le mec qui a réussi à ne pas dormir devant

kawhi leonard et Paul George

Kawhi, tu dors les yeux ouverts ?

Source image : NBA League Pass

À l’affiche de cette cinquième et avant-dernière rencontre de la soirée, les Wizards et les Clippers, pour une petite opposition qui s’annonçait mine de rien assez intéressante. Continuer la préparation, monter en température sur le terrain et prendre de la confiance pour être prêt le 30 juillet ? Bah non faut pas déconner, ça a joué aussi intense qu’au Celebrity Game. 

Pour une heure aussi tardive, on aurait pu attendre des deux formations en représentation cette nuit un spectacle au moins à la hauteur de notre dose de caféine dans les veines. Loupé, on a eu droit à une rencontre aussi molle qu’un pain réchauffé au micro-onde. Petit mémo pour la NBA, organiser un match juste après le passage à la cantine n’est pas une bonne idée. Processus de digestion en cours, après midi passée à la piscine, peu importe, tout le monde pionçait sur le terrain. Premier tir du match ? Un airball, comme un symbole. Pour marquer un panier ? Pas compliqué, il a suffi de courir dans la direction du cercle, avec la bénédiction de la défense adverse. Allez, on est peut-être un peu vache, parce que notre bon vieux Jojo Noah a utilisé tout son temps de jeu pour envoyer des crêpes et des gros tampons à Moritz Wagner. Mais Paul George et Kawhi Leonard alors ? Un petit peu d’énergie sur le terrain (histoire de) mais, dans le premier acte, on les aura surtout vu penser à leurs pieux sur le banc. Face à cette situation urgente, la réaction de la régie ne se fait pas attendre : ça commence à nous passer une interview pendant le match pour qu’on reste éveillés, merci les gars. Preuve de tout ce qu’on raconte ? Le meilleur scoreur de la première période est Terance Mann avec 11 points, dur. Côté score, 61-58 Wizards à la pause, direction le vestiaire pour commencer sa nuit.

La seconde mi-temps commence alors que du côté de nos bureaux, certains ont scotché leurs paupières pour qu’elles restent ouvertes. Plan de jeu des deux équipes ? Globalement celui qui à la balle en fait ce qu’il veut, les autres font leur vie. On a repris espoir, pourtant, quand les Clippers se sont réveillés pour proposer un semblant de jeu construit autour de PG et The Claw, qui ont du se prendre un bon litron de Red Bull cul sec au vestiaire pour se réveiller aussi vite. Malheureusement, « jeu construit » est parti aussi vite qu’il est arrivé, repose en paix petit ange. C’est donc Paulo qui profite de la situation pour commencer à jouer sans traîner des pieds : eurostep, 3-points, dès qu’il envoie un peu de sa mélodie, en face ça parle une langue inconnue. Hélas, encore une fois, c’était juste pour assurer un spot dans le top 10 de la nuit parce que le bougre sortira dans la foulée, finissant son match à 11 petits points. Au score, les Wizards sont toujours devant à l’entame du dernier quart, la faute à des Voiliers en panne de vent dès qu’il faut défendre. Pour revenir dans le match, stratégie toute trouvée chez Doc Rivers : laisser Joakim Noah poser des écrans aussi larges qu’une rame de métro, et ses potes prendre les shoots derrière. À cinq minutes de la fin ça commence à se la donner pour notre plus grand plaisir, même s’il s’agit des remplaçants des remplaçants sur le terrain. Comeback complété, victoire Clippers, on peut aller se coucher.

Allez, 105-100 pour les Clippers, au terme d’un match… d’un match quoi. C’est de la pré-saison, on ne devait pas s’attendre à mieux. Par contre, va falloir sérieusement s’activer pour proposer un jeu d’un tout autre visage dans huit jours. En attendant, direction le lit pour les deux équipes, et peut-être pour nous aussi.

stats Wizards 26 juillet 2020

stats Clippers 26 juillet 2020

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top