Nuggets

Bol Bol obligé de passer un test anti-drogue « aléatoire » après sa perf : un match et le Monstar fait déjà flipper la NBA

En signant une très belle performance face aux Wizards mercredi lors de sa première apparition en NBA, Bol Bol a véritablement fait le buzz. Si bien que le rookie des Nuggets a dû effectuer un test anti-drogue après la rencontre, un contrôle soi-disant « aléatoire ». Pas à nous quand même, Adam !

La NBA a découvert un phénomène. Un Monstar a fait ses premiers pas sur les parquets de la Ligue. Ce n’était peut-être qu’une rencontre de préparation, mais il a fait forte impression. Son nom est Bol, Bol Bol. Très en vue lors du match de reprise opposant Denver à Washington mercredi, le grand intérieur a dû faire flipper les dirigeants de la NBA. Résultat, si l’on en croit Mike Singer du Denver Post, Bol a été contraint d’effectuer un test anti-drogue, paraît-il « aléatoire ». Donc, le mec a une taille de malade mental, effectue un très bon match pour ses débuts et passe un contrôle de manière inopinée. Mouais… Mais c’est quand même bien drôle. On espère juste qu’il ne s’est pas cogné la tête en entrant dans la pièce où il effectuait ce test. On ne connaît pas le résultat de ce dernier, sûrement négatif sinon les Aliens auraient débarqué en nombre par peur d’être démasqués.

Mais revenons justement sur cette fameuse perf qui a enflammé la Twittosphère mercredi. Le fils de Manute, sélectionné en 44è choix de la Draft 2019 par Miami puis échangé dans la foulée du côté de Denver, a donc disputé ses toutes premières minutes en NBA. Petit rappel, le pivot (ah bon, il ne joue pas meneur de jeu ?) mesure 2m18, pèse 100 kilos et possède une envergure de 2m34. Un beau bébé, comme on dit dans le jargon de la pédiatrie, mais surtout un profil atypique. Et forcément, quand le poto de Nikola Jokic arrive pour la première fois sur un parquet, ça peut surprendre. Surtout quand il commence à faire un chantier des deux côtés du terrain. 16 points, 10 rebonds, 6 contres et une victoire au bout. Bol Bol a même planté quelques tirs du parking, dont un en contre-attaque en mode Kevin Durant. Un phénomène on vous dit. Bref, la situation est assez cocasse et l’ancien d’Oregon a dû bien en sourire.

Voici le genre de nouvelle qui nous fait bien rire en cette période de préparation. En tout cas, on ne peut que saluer la performance de Bol Bol, en lui souhaitant d’en réaliser d’autres dans sa carrière qui vient à peine de commencer.

Source texte : Denver Post

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top