Los Angeles Clippers

Joakim Noah confie sa joie d’être de retour sur les parquets NBA : niveau motivation, on est à 1000% chez les Clippers

joakim noah

Voici le genre d’image qu’on pourrait retrouver en Floride…

Source image : NBA League Pass

Joakim Noah, re-bienvenue en NBA. Blessé en septembre dernier, le pivot a été signé par les Los Angeles Clippers juste avant la suspension de la saison. Du voyage à Orlando, Jooks est très heureux d’avoir cette opportunité de pouvoir remporter le titre à 35 ans. Mais surtout, une chance incroyable de pouvoir rejouer au basket.

C’est un beau roman, c’est une belle histoire. Côté français, c’est la bonne nouvelle de cette reprise. Signé sous la forme d’un 10-day contract en mars dernier, l’ancien des Bulls a été prolongé par les Clippers pour qu’il puisse crier, sauter, danser sur les parquets floridiens. Un peu cliché si on imagine Jooks danser sur Saga Africa en cas de victoire des Clipps ? Rien que pour voir Kawhi faire de même, on approuve à fond ! Après son aventure “compliquée” chez les Knicks (ça fait très statut Facebook), revoir Noah en NBA ne s’annonçait pas aussi simple. Signé par les Grizzlies l’an passé, Joakim s’est racheté une nouvelle réputation. Plutôt sur la fin que sur le début, l’épilogue de sa carrière aurait pu prendre une tournure totalement différente. Blessé au tendon d’Achille en septembre dernier, le poto de LeBron ne souhaitait pas finir comme cela – comme le rapporte NBC Sports – et espérait avoir une place aux Clippers. C’est désormais chose faite.

« Vous savez, en septembre, j’ai eu un accident bizarre et je me suis blessé au tendon d’Achille, et vous savez, je me suis dit que ce n’était pas comme ça que je voulais finir ma carrière.

Donc, vous savez, le lendemain de la chirurgie, j’étais dans le gymnase dans l’espoir de pouvoir rejoindre les Clippers. Je savais que si je ne continuais pas à m’entraîner, si je recevais un appel des Clippers et que je n’étais pas prêt, j’aurais eu des regrets pour le reste de ma vie. »

Les mots sont forts, touchants et quand on mélange Joakim Noah avec une dose d’énergie et de motivation, le résultat peut être assez violent. À 35 ans, Jooks saisit la chance qu’il a d’intégrer cet effectif, deuxième de la Conférence Ouest et un contender dangereux à la victoire finale.

« Je me sens vraiment très chanceux d’être dans cette position, être avec Dieu, de grands joueurs, être dans une position de gagner le championnat, ce n’est pas quelque chose que je prends pour acquis. »

On le sent très heureux le Jojo, normal il revient de loin. Reste à voir quelles responsabilités il aura au sein des Clippers, s’il fera plus que tourner les serviettes et applaudir sur le banc. Derrière Ivica Zubac et Montrezl Harrell, Jooks a peut-être encore de belles petites minutes à fournir en sortie de banc avec de la défense, de l’expérience et de la collecte de rebonds. Toujours précieux d’avoir un mec comme lui dans son roster. Et faudra pas être étonné quand Noah ira contrer LeBron lors du duel californien le 30 juillet prochain, Joakim devrait rugir comme jamais et montrer les crocs…

Quelle joie de revoir Joakim Noah pour la reprise en Floride. Gros compétiteur, les parties de ping-pong contre Pat Beverley promettent déjà et le combat risque d’être féroce.

Source texte : NBC Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top