Warriors

Steve Kerr annonce la « meilleure version » de Draymond Green à la rentrée : celle qui ne prend pas d’antisportives ?

Draymond Green 22/06/2020

Voici le visage des fans des Warriors aujourd’hui.

Source image : YouTube

Les Warriors ont assez rigolé. Avec un Stephen Curry sur le téco et Klay Thompson sur les rotules, Golden State a été dramatique cette saison. Au milieu de tout ce cirque, Draymond Green a semblé frustré toute la saison. Spoiler, c’est vrai et le garçon compte revenir plus fort que jamais à la rentrée prochaine.

Passer du statut de finaliste NBA à celui de pire équipe de la Ligue, il fallait l’annoncer. Pourtant, le chat noir n’a cessé de roder autour du Chase Center, nouvelle salle maudite inaugurée en début de saison. Les abonnés avaient beau chercher, Kevin Durant et Andre Iguodala sont partis alors que les Splash Brothers restaient sagement en costard sur le banc. Triste spectacle ! Au milieu de cette boucherie sans nom, Draymond Green a très vite pris le rôle de franchise player aux côtés de D’Angelo Russell chez les Guerriers. Entouré de bambins et dans une équipe sans réelle ambition, le numéro 23 de Golden State a fait ce qu’il a pu en tant que leader, mais Steve Kerr s’est vite rendu compte de trois choses : Draymond ne vaut pas KD offensivement, quitte à perdre mieux vaut le faire comme il faut en lâchant un maximum de matchs et en prenant soin de ne pas blesser le dernier pilier de la franchise encore disponible. En réduisant le nombre de minutes du pitbull, Coach Kerr a clairement fait l’impasse sur la saison… en affamant son soldat pour une autre mission. Invité dans le podcast de KNBR, le blondinet veut passer à autre chose et revoir Draymond Green à son meilleur niveau.

« Je pense que cette année a été très frustrante pour lui offensivement, puis en tant que compétiteur, c’était frustrant pour lui de perdre match après match. Dans cette Ligue, c’est trop difficile d’essayer de gagner des matchs lorsque vous avez autant de joueurs indisponibles. Je trouve qu’il a plutôt bien géré la frustration. Clairement, il a franchi la limite quelques fois et s’est fait éjecter mais, dans l’ensemble, je trouve qu’il s’est bien comporté. »

Avec les tonnes d’absences dans la Baie, les moyennes de Draymond sont restées globalement stables par rapport à l’année dernière avec 8 points, 6,2 rebonds et 6,2 caviars par match. Des stats insuffisantes pour lui comme pour son équipe, mais qui résultent certainement de quatre années intenses physiquement et mentalement, comme le souligne à nouveau son entraîneur.

« Il a fait ce qu’il a pu et a gagné un repos bien mérité. Et je pense que nous allons voir la meilleure version de Draymond l’année prochaine, peu importe quand la saison commencera. Je suis très confiant sur son état physique et mental à la reprise en 2020-21. »

Pour rappel, les Warriors ne seront pas de la grande fête à Orlando le 30 juillet et devraient disputer leur prochain match officiel courant décembre, période potentielle du début de la saison 2020-21. Une éternité pour les fans de GS, mais un break nécessaire pour remettre les Splash Brothers sur pied, avec un Draymond Green totalement métamorphosé. C’est en tout cas l’objectif de Steve Kerr : faire renaître le trio qui a terrorisé la Grande Ligue avant l’arrivée de KD. Avec Andrew Wiggins et un gros pick à la prochaine Draft, les Warriors peuvent revenir dans le game avec fracas.

Steve Kerr prépare malicieusement ses troupes pour la saison prochaine. Il sait que la coupure fera du bien à tout le monde et en particulier à Draymond Green, dont le moteur était sur la réserve durant une bonne partie de la saison. Connaissant la mentalité du bonhomme, on ne voit pas trop comment il pourrait ne pas être plus motivé. Et on connaît la musique, avec un Draymond costaud et des Splash Brothers de retour en 2016, Golden State fera peur aux 29 autres franchises.

Source texte : KNBR’s Podcast

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top