Mavericks

Mark Cuban prêt à poser un genou à terre pendant l’hymne : le proprio soutiendra ses joueurs jusqu’au bout

Mark Cuban

Y’a un truc qui bougera jamais, c’est le lien qui unit Cuban et ses joueurs.

Source image : YouTube

C’est évidemment un moment important, une lutte sociale fondamentale qui se déroule actuellement aux États-Unis. Le mouvement Black Lives Matter est au cœur de l’actu depuis la mort de George Floyd et en tant que personnages publics autant qu’en tant qu’individus concernés par ce mouvement… différents acteurs de la NBA montent chaque jour au créneau pour faire entendre leur voix. C’est également le cas de Mark Cuban.

A l’image de Kyrie Irving (et d’une clique imposante) qui s’est opposé récemment à la reprise de la saison pour pouvoir se consacrer – notamment – à cette lutte, on a ainsi vu plusieurs joueurs se rendre à des protestations, s’exprimer, décider de ne pas se taire. Et dans la famille de ceux qui ne se taisent pas ? Mark Cuban est un peu le daron voyez-vous. Le propriétaire des Mavericks a ainsi indiqué dans une interview pour ESPN qu’il serait fier de voir ses joueurs s’agenouiller pendant l’hymne national. Un geste très fort et devenu symbolique avec Colin Kaepernick notamment.

« S’ils posaient un genou à terre de manière respectueuse, je serais fier d’eux. Et j’espère que je pourrai me joindre à eux. »

Du côté des terrains de foot du championnat anglais, les champions du ballon rond sont désormais autorisés à poser un genou au sol avant le début de chaque rencontre. En NBA, la règle stipule que les joueurs et entraîneurs se doivent de respecter le Star-Spangled Banner mais Cuban espère qu’Adam Silver et les dirigeants de la Ligue feront preuve de clémence vis-à-vis de ce geste. Et ainsi “permettre aux joueurs de faire ce qui est dans leur cœur”.

« Je m’en remettrai à Adam Silver et à Michele Roberts [directrice exécutive du syndicat des joueurs, ndlr]. Mais en réalité j’espère que nous laisserons les joueurs faire exactement ce qu’ils pensent être la bonne chose à faire. […] Qu’il s’agisse de lever le bras en l’air, de poser un genou à terre, quoi que ce soit, je ne pense pas que ce soit une question de respect ou d’irrespect envers le drapeau ou l’hymne de notre pays. je pense que cela reflète davantage l’engagement de nos joueurs envers ce pays. »

Que ce soit en NBA ou avec les autres ligues majeures du pays, les relations sont quasiment inexistantes entre le président américain et nos héros du quotidien, et peu d’équipes championnes acceptent de se rendre à la Maison Blanche depuis sa prise de fonction. “Idiot dérangé”, voilà même le terme utilisé par Gregg Popovich pour désigner Donald Trump, et nul doute que ce dernier réagira si les joueurs posent ce fameux genou au sol à la reprise.

Voilà qui est plutôt clair du côté de Mark Cuban. On imagine que les Mavericks suivront leur boss si ce n’est pas le contraire, et que c’est toute la NBA qui posera ce genou symbolique au sol à la reprise.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top