News NBA

Les joueurs savent à quoi s’attendre en cas d’absence pour la reprise NBA : pas de sanction, mais une réduction de salaire

Adam Silver 20 novembre

Les joueurs sont fixés.

Source image : YOUTUBE

Le rêve magique d’Orlando pourrait être amputé par l’absence de plusieurs joueurs. La NBA a clarifié les règles et les lignes à suivre pour les joueurs à risques et ceux qui n’ont aucune envie d’aller voir Mickey.

Comme souvent, aux côtés du Woj, le très informé Shams Charania joue le rôle de messager de la Grande Ligue. Sur son compte Twitter, l’insider de The Athletic a publié quelques infos concernant les futurs joueurs absents de la fin de saison. Pour ceux qui ne veulent pas jouer, la règle est très simple. Ils ont jusqu’au 24 juin pour le signaler à leur franchise respective. L’opportunité de sécher la fin de saison ne sera pas sanctionnée par le proviseur Adam Silver, mais niveau finances, chaque joueur qui aura pris cette décision verra une baisse de son salaire pour chaque match non-disputé (1/92,6, soit environ 1% par match manqué, jusqu’à 14 matchs maximum).

Toujours au rayon des billets verts, d’autres joueurs ne verront aucune baisse de salaire sur leur compte même en cas d’absence. Il s’agit des « Protected Players » et des « Excused Players », c’est-à-dire ceux qui sont le plus à risque par rapport au COVID-19. Pour notifier et justifier ces absences, la deadline est fixée au 25 juin. Afin de déterminer ces catégories de joueurs (ainsi que les coachs et autres membres), la NBA a envoyé des questionnaires sous la forme d’historique médical à tous ceux qui pourraient prendre part à la reprise chez Mickey. Les réponses seront étudiées par des médecins, qui rendront leur verdict en donnant des recommandations. Par exemple, Paul pourra reprendre pied au plancher alors que Jacques devra recommencer en participant à moins d’activités, tandis que Pierre pourra être considéré comme « Joueur Excusé » car son bilan médical montre qu’il existe des risques particuliers pour lui.

Les règles sont claires pour tout le monde. Les dissidents qui veulent sécher devront manger des pâtes pendant quelques semaines. Le seum et la tristesse devraient aussi arriver abondamment quand on apprendra l’absence de tel ou tel joueur en raison de son bilan médical. Pas de blagues, sans tout le monde sur le pont, la fête est moins belle.

Source texte : Twitter de Shams Charania

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top