Mavericks

Luka Doncic a activé le beastmode pendant le confinement… sauf que pour l’instant, on est plus sur un paresseux qu’un tigre

Luka Doncic 11/06/2020

Il va falloir passer au XXL pour les maillots.

Source image : YOUTUBE

Ah la Slovénie, ce joli petit coin de paradis niché au milieu du Vieux Continent. Paraît-il que l’on se laisse vite aller entre les lacs et les montagnes du pays. Demandez donc à Luka Doncic… qui n’a pas pris que des bouffées d’oxygène à son retour au bercail.

Avec l’arrêt brutal de la saison NBA le 11 mars, il n’en fallait pas plus au petit prodige pour retourner au pays et « s’entraîner pour rester en forme ». Les gros guillemets méritent leur place car on apprend aujourd’hui que le garçon s’est plus rapproché de l’éthique de travail de Shaquille O’Neal que celle de Kobe Bryant. Ce n’est pas nous qu’on l’dit mais carrément Jure Drasklar, le coach personnel de Luka, au micro d’un média slovène :

« La plupart des joueurs ont eu du mal à rester en forme. Doncic ne fait pas exception. Nous connaissons son rôle à Dallas. Luka s’améliore chaque jour. Il fait beaucoup d’efforts. Il s’est complètement consacré à être prêt… mais il n’est pas en pleine forme, ce qui est normal. Les prochains matchs ne seront pas joués avant la fin du mois de juillet, il y a donc suffisamment de temps pour l’aider à récupérer et à se préparer. […] Nous travaillons ensemble depuis trois semaines. Luka était auparavant en quarantaine et s’entraînait individuellement à la maison. Ces trois dernières semaines, nous avons travaillé dur pour le préparer à la reprise de la saison. »

Comment ne pas résister à la tentation lorsque l’on s’entraîne par Skype et que l’on n’a pas vu son pays depuis plus de six mois ? On ne va pas se mentir, nous ne sommes pas des fins spécialistes de la gastronomie slovène, mais la cote est à 1,05 pour que le mec se soit régalé chaque midi (et soir). Le Wonder Boy de Dallas était d’ailleurs l’un des premiers à fuir le pays de l’Oncle Sam contre les recommandations de la Grande Ligue. Le franchise player des Mavs a certainement sniffé un peu trop fort l’odeur de Ljubljana et des contrées slovènes mais l’ami Doncic ne devrait pas trop avoir de soucis pour se remettre à 100% dans quelques semaines. Car sauf cataclysme, le môme de vingt ans devrait disputer ses premiers Playoffs contre un gros poisson du Wild Wild West puisqu’avec 40 wins à ce jour, les Mavericks égalent Houston et OKC. Alors mieux vaut être prêt. Pas d’inquiétudes, le bambin devrait faire parler la poudre dès le retour des training camps, prévus le 30 juin.

On est donc à peu près sûr que Luka Doncic se prépare comme un candidat normal au baccalauréat. Beaucoup trop insolent et talentueux, le Slovène n’a pas besoin de faire des workout pendant huit heures d’affilée. On a hâte de voir comment la machine va se remettre en route, mais attention à ne pas mettre un maillot trop petit.

Source texte : Rio Novati

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top