Bulls

Ime Udoka serait la priorité des Bulls pour le poste de head-coach : c’est nouveau de vouloir prendre des bonnes décisions à Chicago ?

Ime Udoka 07/06/2020

Quoi de mieux que le bourbier des Bulls pour commencer sa carrière de coach ?

Source image : YOUTUBE

Dans la maison Bulls, de grandes rénovations se profilent. Si Jim Boylen se rend toujours à son bureau d’entraîneur, le vent pourrait tourner plus vite que prévu à Windy City, c’est en tout cas le souhait à moitié caché du nouveau General Manager Marc Eversley.

À Chicago, on peut déjà se concentrer sur la prochaine saison. Pas assez branchouilles pour être invités à Orlando, les Bulls vont pouvoir prendre leur temps avant de lancer un nouveau process. Car Joe Bowley, du Chicago Sun Times n’a pas manqué de donner de la joie dans l’Illinois en annonçant un probable futur changement sur le banc : Ime Udoka est la cible prioritaire de Chicago. Aujourd’hui assistant de Brett Brown aux Sixers, Udoka a passé sept années aux côtés de Gregg Popovich, et on est sûr que c’est déjà un motif d’espoir chez les fans des Bulls. Avant cela, il a passé douze ans sur les terrains entre 2000 et 2012 alternant Europe, D-League et NBA. Cocorico, Udoka a même joué une saison à Vichy, une info que vous pourrez ressortir à chaque soirée. À 42 ans, l’assistant de Philly rêve de changer de casquette et d’aller chercher la promotion. Le jeune coach s’inscrirait parfaitement dans la young core des Taureaux au milieu de Zach LaVine, qui porte tout Chicago sur ses épaules depuis le début de saison. Ime Udoka semblait en concurrence ces dernières semaines avec l’assistant des Raptors et ancien joueur des Bulls, Adrian Griffin. Lui aussi très jeune (45 ans), il est l’homme qui murmure à l’oreille de Nick Nurse depuis 2018 et pourrait se vanter d’arriver avec une bague en poche à Chicago si le deal est conclu. Mais que les Bulls partent sur du Ime ou sur du Adrian, le sentiment général de cette information, si elle se confirme, tient en deux mots : bon courage.

Chicago fait partie de ces franchises dont les têtes pensantes des opérations basket n’ont pas été à la hauteur ces dernières années. Vraiment pas. Aux côtés de son boss Arthur Karnisovas, Marc Eversley veut remettre de la dynamite dans les jambes de ses Taureaux. Et ce pour toute la prochaine décennie. Un projet ambitieux, mais pas forcément fumeux. Les recrues du front office arrivent après le cataclysmique duo Gar Forman – John Paxson. Entre mauvaises décisions et foutages de gueule, la fanbase de Windy City ne pouvait plus encadrer le tandem GarPax. Depuis 2017, Chicago enchaîne les saisons à une vingtaine de wins, mais est surtout une franchise orpheline d’un vrai coach depuis le départ de Tom Thibodeau en 2015. Et le proprio des Bulls, Jerry Reinsdorf, en avait visiblement trop marre et a décidé de lâcher un peu de leste à ses deux nouveaux patrons du sportif. Karnisovas et Eversley veulent du sang neuf, et de préférénce qui sort tout droit de l’usine Spurs. Suffisant pour ramener la gloire à Chicago ? Probablement pas, mais la première pierre est mise devant un United Center qui n’attend que ça depuis trop d’années.

Un projet est en train de prendre forme à Chicago sous l’impulsion de Marc Eversley et Arthur Karnisovas. Le front office s’attaque au gros œuvre d’entrée pour rebâtir des fondations solides dans la maison Bulls. En embauchant Ime Udoka comme architecte, la franchise des Taureaux ferait un pari osé. Point positif, Udoka ou un autre ne pourront pas faire pire que les démolisseurs précédents.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top