News NBA

Certains candidats au titre cherchent des moyens pour avoir un « avantage du terrain » à Disney : si vous avez des idées, c’est maintenant

Disney 21/05/2020

On attend vos propositions !

Source image : YouTube

Habituellement, une saison régulière, ça sert à déterminer les équipes de Playoffs et l’avantage du terrain lors de ces derniers. Sauf que cette année, tout est évidemment chamboulé. Avec la NBA qui devrait reprendre dans un lieu unique et sans la présence des fans, l’avantage du terrain va disparaître. À moins que…

Le fameux avantage du terrain. Celui qui peut faire la différence lors d’un Game 7, quand tout se joue et que la pression est maximale. On sait que disputer un match décisif à domicile peut faire basculer une série de Playoffs. Les fans qui poussent, les arbitres qui peuvent être influencés, les repères, l’ambiance… tout ça tout ça. Cette dimension du spectacle qui rend évidemment les choses très intéressantes va disparaître du côté d’Orlando mais ce n’est pas pour autant qu’aucune réflexion n’existe sur le sujet. D’après Dave McMenamin d’ESPN, certaines équipes seraient en train de discuter – en interne et entre elles – pour trouver des moyens afin d’avoir un « semblant d’avantage du terrain » au cours de la postseason. Sans surprise, on parle surtout des meilleures équipes, des candidats au titre. On pense évidemment aux Bucks, qui étaient bien partis pour avoir l’avantage du terrain durant l’intégralité des Playoffs étant donné que la bande à Giannis Antetokounmpo possédait le meilleur bilan de toute la NBA au moment de la suspension de la saison. On pense aussi aux Lakers de LeBron James et Anthony Davis, premiers de l’Ouest quand même. D’après l’ami Dave, ces discussions auraient débouché sur certains scénarios actuellement à l’étude.

L’une des idées serait d’accorder la possession à l’équipe la mieux classée au début du deuxième, troisième et quatrième quart-temps, avec le jump ball traditionnel pour commencer la rencontre. Wokay. Une autre possibilité, ce serait de permettre à l’équipe la mieux classée de désigner l’un de ses joueurs afin qu’il puisse commettre sept fautes au lieu de six avant de se faire expulser. On connaît certains bûcherons qui kifferaient bien ça. Ça parlerait aussi d’un coaching challenge supplémentaire, et de certains autres scénarios qui dépassent le cadre des règles basket. Permettre à une équipe de ramener son propre parquet pour se sentir au maximum à la maison par exemple, ou alors laisser chaque équipe choisir dans quel hôtel elle va loger en respectant l’ordre 1-16 du classement. Voilà voilà. Bon, on préfère être clair, ce n’est pas le dossier qui se retrouve tout en haut de la pile actuellement présente sur le bureau d’Adam Silver. La preuve, le sujet n’a même pas été abordé mardi lors d’une réunion du comité de compétition. Cela ne signifie pas que la NBA s’en tape, c’est juste qu’il y a d’autres priorités actuellement. De plus, comme l’indique McMenamin, n’importe quel plan proposé aura peu de chances de passer car cela ne peut se faire qu’à travers un vote du Board of Governors, à la majorité des deux tiers des voix exprimées, avec en plus un accord de la part de l’union des joueurs. Sachant que seulement huit équipes possèdent traditionnellement un avantage du terrain lors des Playoffs (les quatre premiers de chaque conférence au premier tour), ça risque effectivement d’être compliqué. Enfin, il y a toujours cette question de légitimité. Comme l’indique McMenamin, des changements trop loufoques pourraient remettre encore un peu plus en question le futur champion, qui aura déjà pour beaucoup un astérisque à côté de lui.

D’autres propositions existeraient également. Permettre à l’équipe la mieux classée de choisir un avantage à travers plusieurs options validées en amont par la NBA – et ce avant un match ou une série – est l’une d’entre elles. Permettre à l’équipe la mieux classée de choisir son adversaire au premier tour en est une autre. Mais au final, il ne faut pas s’attendre à voir la Ligue aller trop loin sur ce sujet. Mais si vous avez des idées, n’hésitez pas à contacter le grand chauve. On ne sait jamais.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top