Dossiers NBA

Grosse surcote : les pivots NBA 2019-20 un peu trop médiatisés par rapport à leur niveau de jeu réel

pivots surcotés

Quelques abuseurs, on fait le point ensemble.

Source image : montage via YouTube

Ils roulent en Ferrari alors qu’ils devraient être en Twingo 2 et pourtant tout le monde trouve ça normal. Ils sont invités aux soirées sans qu’on ne se demande même plus pourquoi ils sont là. Sans aller jusqu’à parler de supercherie, certains joueurs ont été très bien vus cette saison sans que l’on remette vraiment leur statut en question… Jusqu’à maintenant. Après les sous-cotés hier, il est grand temps de s’attaquer aux pivots les plus surcotés de la NBA concernant la saison 2019-20. Votre avis est évidemment le bienvenu, ça va piquer !

Comme toujours lorsqu’il est question de juger l’écart entre le niveau réel d’un joueur et sa perception dans les médias et auprès du grand public, la subjectivité est de mise. La définition et l’interprétation du terme surcoté n’est pas la même pour tout le monde et certains vont sûrement grimper aux rideaux en découvrant leur petit chouchou ci-dessous. Pour clarifier un peu les choix présents dans cet article, on se reposera surtout sur la saison 2019-20 en tentant d’identifier ceux qui squattent les gros titres toute l’année alors qu’ils n’ont pas fait le taf pour. Alors qui sont les joueurs les plus sur-médiatisés, qui prennent la place de ceux qui méritent le plus ? On enfile un gilet pare-balles et on y va !

# DeAndre Jordan (Brooklyn Nets)

Signé durant l’été pour être la troisième roue du nouveau Big Three des Nets, il est le seul qui a joué plus de 20 matchs sous ses nouvelles couleurs cette saison. L’occasion de se rendre compte que Dédé fait bien ses 31 ans malgré sa tentative de dissimulation avec ses dreadlocks. Malheureusement, ça ne marche pas avec nous et tous les joueurs de TTFL savent bien que Brooklyn est un bon spot pour tout miser sur un pivot dominant. Que ce soit DJ ou Jarrett Allen, les adversaires s’en sont donné à coeur joie dans la raquette et DeAndre n’est plus aussi aérien qu’à l’époque de Lob City. Il va falloir l’imprimer car ça ne devrait pas aller en s’améliorant et c’est d’ailleurs pourquoi les Nets se sont mis à la recherche d’une vraie star pour former un trio avec KD et Kyrie la saison prochaine.

# Myles Turner (Indiana Pacers)

Régulièrement cité dans les rumeurs de transfert cette saison, le onzième choix de la Draft 2015 a manqué sa chance de devenir le boss des Pacers en l’absence de Victor Oladipo. Alors que certains annonçaient déjà une saison de MIP et de prise des commandes au sein de la franchise de la part de l’ancien de Texas, ce sont plutôt Domantas Sabonis et Malcolm Brogdon qui se sont révélées être les vrais All-Stars de l’équipe. A l’inverse, les stats de Turner ont stagné voire légèrement chuté cette saison et on peine toujours à voir des progrès depuis son arrivée dans la Ligue il y a cinq ans. Or, s’il ne franchit pas ce step cette saison, quand pourra-t-il le faire ? La vraie question pourrait plutôt être de savoir où car les Pacers semblent définitivement prêts à s’en séparer.

# Tacko Fall (Boston Celtics)

Il y a quelques semaines, on avait parlé d’Alex Caruso pour les meneurs surcotés. Là, on change encore de dimension avec le Sénégalais qui n’a joué que six matchs en NBA pour sa première saison et que l’on appelle déjà MVP à chaque fois qu’on le croise dans la rue. Avec 947 378 votes pour le All-Star Game, il aurait bien pu devenir le plus gros troll de l’histoire du match des étoiles. Il s’agit plus d’une mascotte que d’une réelle star en qui les gens voient un futur joueur dominant à son poste mais sa cote de popularité est anormalement élevée par rapport à son niveau de jeu et à ses stats ce qui explique sa présence dans ce classement. Ceci étant dit, on souhaite toute la réussite du monde à Tacko qui a prouvé en NCAA et en G League qu’il avait quelques moves intéressants et un petit tir dans sa palette offensive et qu’il ne faut pas uniquement le restreindre au géant parmi les grands.

# Steven Adams (Oklahoma City Thunder)

On disait qu’il laissait des rebonds à Russell Westbrook pour lui permettre de valider son triple-double de moyenne. On disait qu’il allait devenir l’un des piliers de cette jeune équipe d’OKC s’il n’était pas transféré avant en tant que dernier joueur avec une bonne valeur d’échange sur le marché des transferts au Thunder. Finalement, le Kiwi nous a bien fait rire en interview et a fait briller sa moustache devant les caméras du monde entier mais il s’est aussi fait marcher dessus par les plus grands pivots de la Ligue et a réussi à avoir un impact plus faible que la saison dernière. Sam Presti aurait peut-être dû suivre son instinct et l’échanger avant que sa cote ne chute. On parle encore d’un bon pivot solide à l’ancienne, mais il n’a pas eu le poids que l’on pouvait attendre dans un roster aussi rajeuni.

# Willie Cauley-Stein (Dallas Mavericks)

D’abord signé à Golden State pour se refaire la cerise pendant un an, le pivot avait même décliné le double d’argent à Charlotte pour pouvoir briller sous les projecteurs des Warriors et aller chercher un nouveau contrat en or en 2020. Finalement, la greffe n’a pas pris, les défaites se sont enchaînées et les médias ont rapidement déserté San Francisco. Pari perdu jusqu’au bout puisqu’il va même être tradé à Dallas contre un deuxième tour de draft juste avant la deadline. Sauf Playoffs exceptionnels avec les Mavericks, on pourra dire que la trajectoire de WCS pointe davantage vers la Chine que vers un poste de starter au sein d’un contender pour le titre NBA. On prend juste un peu d’avance.

Allez, on respire ! Voici un petit éventail subjectif et collectif des pivots les plus surcotés de la Ligue cette saison. D’accord, pas d’accord ? N’oubliez pas de lâcher votre petit vote dans le sondage ci-dessous pour nous permettre de constater si une tendance apparaît, et surtout n’hésitez pas à commenter si l’on a oublié la plus grosse arnaque en NBA chez les centers. Un joueur tellement planqué dans sa fame qu’on n’a même pas pensé à le citer alors que pourtant… à vous la parole !

Qui est le pivot le plus surcoté en NBA cette saison ?

View Results

Loading ... Loading ...

2 Commentaires

2 Comments

  1. Sebb

    26 mai 2020 à 16 h 33 min at 16 h 33 min

    Marc Gasol ?
    Les frangins Lopez ?

    • Windy City Assasin

      27 mai 2020 à 22 h 49 min at 22 h 49 min

      Sur cette saison complètement d’accord avec toi mais au moins Brook Lopez et Marc Gasol font du gros taff en défense. Pour moi aucun des joueurs cités dans l’article n’est un meilleur défenseur que les deux même si on peut discuter avec Adams ou Turner.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top