News NBA

La Mamba Sports Academy change de nom : on enlève « Mamba » mais pas d’inquiétude, l’esprit de Kobe est toujours présent

Sports Academy (13/05/2020)

Pas de blasphème, seulement un hommage plein de respect pour Kobe et son héritage.

Source image : YOUTUBE

La Mamba Sports Academy n’est plus, place à la Sports Academy. Investi dans l’institution depuis son lancement en 2018, Kobe Bryant a laissé une marque indélébile entre les murs du complexe californien de Thousand Oaks en Californie, qui change donc de nom ainsi que de logo et de site internet. Mais ce n’est pas pour autant que le Black Mamba est oublié, bien au contraire.

La décision a été prise en début de semaine par Chad Faulkner, président de la Sports Academy, avec l’accord des proches de Kobe. Oubliez toute mauvaise intention à l’égard de la suppression du “Mamba” dans le nom de l’académie. C’est peut-être l’un des plus grands signes de respect pour la légende des Lakers. Après le dramatique accident d’hélico du 26 janvier dernier qui a tué neuf personnes, dont Kobe et sa fille Gianna, l’institution a forcément pris une portée encore plus symbolique. Et pour Faulkner, le changement de nom de la Mamba Sports Academy est l’hommage ultime, comme il le confie à The Undefeated :

“Pour nous, Kobe est unique, le Mamba est unique. Avec cela en tête, pendant que nous continuons avec la Sports Academy, il est plus approprié de placer Kobe dans un autre hall of fame, et de vraiment respecter un héritage inégalé. Nous continuerons de travailler comme d’habitude. Nous avons eu la chance d’apprendre de Kobe. Nous allons poursuivre la plupart de ces apprentissages d’une manière respectueuse.

Manière noble de rendre hommage à un géant de l’histoire du basket n’est-ce pas ? Le patron de la Sports Academy ne se trompe pas. Bryant a laissé un héritage exceptionnel derrière lui. Après sa retraite, Kobe s’est très vite tourné vers la formation, lui qui possédait une vraie volonté de transmettre son savoir, notamment envers les jeunes. En coopération avec la Sports Academy, Bryant a donc fait construire ce superbe centre sportif avec plusieurs terrains de basket, de volley, ainsi que des laboratoires médicaux et tout ce qu’il faut pour être au top physiquement et mentalement. Sa fille Gianna faisait pleinement partie du programme de basket féminin, sous le regard bienveillant du papa, et de sa “Mamba Mentality”. Pas besoin d’être philosophe pour comprendre très vite que l’académie est devenue the place to be pour les gros bosseurs de tout âge et ceux qui se donnent à 110 %. La base.

Et en NBA, on ne compte plus les joueurs qui ont fait des sessions spécifiques avec le Mamba pour progresser techniquement et mentalement. Kawhi Leonard, Paul George, Kyrie Irving, Jayson Tatum et consorts sont passés entre les mains du quintuple champion NBA. Mentor pour les uns, modèle à suivre pour les autres. C’est le cas de Giannis Antetokounmpo, qui n’hésite pas à parler de Kobe comme le Michael Jordan de sa génération en regardant ses exploits à la téloche. Y’a pire comme compliment. Pour les plus jeunes d’aujourd’hui, s’ils n’ont pas forcément pu voir en live les performances de Bryant, chacun connaît la quantité astronomique de travail que déployait le bonhomme à chaque heure de la journée ou presque. Un art de vivre poussé à l’extrême auquel s’était adonné l’éternel Laker durant vingt saisons en NBA. Si le monde a pleuré cet extra-terrestre pendant plusieurs jours, ce n’est pas pour rien. Comme le dit Chad Faulkner, sa place est au Panthéon du basket, avec Larry, Magic, Jojo, Wilt, Shaq et tous ces petits joueurs.

Nom différent, mais objectif inchangé. Diffuser la Mamba Mentality aux jeunes talents et athlètes confirmés, telle est la mission de Chad Faulkner et tous les entraîneurs de la Sports Academy, car honnêtement, personne n’a envie de froisser Kobe.

Source texte : The Undefeated

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top