News NBA

Alex Antetokounmpo choisit l’Europe à la place de la NCAA : le jeune freak veut passer chez les pros pour se préparer à la NBA

Alex Antetokounmo

Plutôt Giannis, Thanasis ou Salakis au bon lait de brebis ?

Source image : YouTube

Arrivé à Milwaukee en 2013 dans les bagages d’un autre joueur grec relativement connu, Alex Antetokounmpo a pu grandir dans le Wisconsin et se développer à la fois en tant qu’homme qu’en tant que joueur. Désormais diplômé de la Dominican High School, il ne souhaite pas se rendre à l’université mais commencer sa carrière professionnelle en Europe.

Alex Antetokounmpo n’est pas encore perçu comme un prospect incroyable. Alors qu’il sera éligible à la NBA lors de la Draft 2021, il n’apparaît pas dans les mock drafts des spécialistes pour le moment. Au vu des déclarations de ses frères qui estiment tous qu’il possède un immense potentiel, la réputation ne fait pas tout, même si son cas reste toujours très étudié par tous les scouts du pays. Des gènes de famille restent tout de même : du haut de ses 2m, il a les épaules déjà relativement tankées, les bras aussi longs que ceux de Luffy dans One Piece, et l’éthique de travail qui selon tous ses proches est irréprochable. Grâce à ses qualités, Alex a été contacté par quelques universités du pays mais ces dernières se sont mangées un non car le plus jeune de la fratrie grecque préfère rentrer en Europe afin d’évoluer directement chez les pros. C’est ce qu’il confie au site internet EuroHoops.net :

« Je suis en train d’examiner mes options. J’en ai quelques-unes aux États-Unis mais j’ai décidé de jouer en Europe. Je veux devenir professionnel le plus rapidement possible. Je suis né et j’ai été élevé en Europe, je connais le basket européen et la meilleure chose pour moi serait de signer un contrat avec un club européen. Ainsi, je m’entraînerai et je jouerai face à des adultes, je vais expérimenter la compétition à la dure, celle où l’on est sous pression et grâce à cela, je vais progresser à tous les niveaux.

Ça va vraiment m’aider à me préparer au mieux pour atteindre mes objectifs. Donc quand je me sens prêt à passer un nouveau cap, je serai totalement préparé pour la NBA. »

L’objectif est donc simple, celui de devenir le quatrième membre de la famille à jouer en NBA. De rejoindre Giannis, Thanasis et Kostas, même si ce dernier est habitué à la G League. Ce serait un carton plein pour cette famille. Les gènes des parents seraient ainsi reconnus unanimement comme label de qualité. Pour rappel, avant sa Draft, Giannis s’illustrait dans la petite équipe grecque de Filathlitikos, tout comme Thanasis qui était lui passé également par la case D-League, alors que Kostas avait privilégié la fac de Dayton. Tous les chemins mènent à la NBA quand on a ce nom, du talent et que l’on travaille dur. Alors quelle que soit l’équipe que rejoindra le jeune Alex, il devra surtout suivre l’exemple de rigueur et de sérieux de ses frangins. Il a de grandes qualités au poste d’ailier – avec notamment un profil physique dans la lignée de Giannis – mais comme toute la famille, le chantier principal dans son jeu réside au niveau de son shoot. À lui de bosser, ça tombe bien, il connaît.

Certaines équipes européennes doivent se frotter les mains à l’idée de pouvoir développer un prospect nommé Antetokounmpo. Il devra s’adapter vite au monde professionnel s’il veut réaliser ses objectifs mais ce challenge ne lui fait pas peur. Au contraire, c’est tout ce qu’il semble rechercher.

Source texte : EuroHoops.net

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top