Timberwolves

Malik Beasley et Juancho Hernangomez ont convaincu les Wolves : la prolongation est prête, y’a plus qu’à signer

Quand tu vois tous les zéros sur ton contrat.

Source image : YouTube

Arrivés chez les Wolves dans l’énorme échange de la trade deadline ayant notamment envoyé Robert Covington à Houston et Clint Capela aux Hawks, Juancho Henrangomez et Malik Beasley n’ont eu besoin que d’une quinzaine de rencontres pour convaincre leurs nouveaux dirigeants. Les anciens joueurs des Nuggets ont fait une très bonne impression et devraient recevoir une offre de prolongation à l’intersaison.

Juancho Hernangomez et Malik Beasley ont pour le moment des trajectoires de carrière extrêmement proches. Tous les deux sélectionnés par Denver lors de la Draft 2016, respectivement en quinzième et dix-neuvième place, ils ont depuis fait du bon boulot sur le banc des Nuggets durant plus de trois saisons avant d’être envoyés dans le Minnesota afin de récupérer Shabazz Napier, Keita Bates-Diop et un premier tour de Draft. Pas besoin d’être spécialiste pour comprendre que l’intérêt de Denver dans cet échange n’était pas le talent mais le côté financier. Les deux joueurs arrivent en fin de contrat et il ne fallait pas les perdre contre rien du tout. Mais les Wolves, eux, ont la place pour prolonger les deux anciennes pépites, et ils ne devraient pas se faire prier à en croire Dane Moore, reporter pour Zone Coverage, qui relate les propos de Gersson Rosas, président de la franchise.

« On veut qu’ils soient des joueurs des Timberwolves pour un très long moment. Dans le meilleur des cas, pour le reste de leur carrière. »

A 23 et 24 ans, plein de choses peuvent arriver mais on voit ce qu’il veut dire. En effet, le projet de la franchise est de construire une base qui servira les intérêts du duo D’Angelo Russell – Karl-Anthony Towns pendant des années. Or, sur les matchs qu’on a vus, Malik Beasley s’entendait parfaitement avec son coéquipier du backcourt et brillait au moins autant que lui. Sur une quinzaine de matchs, tourner à presque 21 points et 5 passes à plus de 42% de loin en NBA, ce n’est jamais anodin. Le garçon a du talent et une mentalité de winner qui ne peut qu’apporter à cette équipe, lui qui déclarait à son arrivée vouloir disputer les Playoffs alors que Minny était déjà bien au fond de la Conférence. En plus de ses qualités offensives, il est capable de s’envoyer des missions en défense et ainsi de se relayer avec des garçons comme Josh Okogie ou Jarrett Culver afin de cacher au mieux les lacunes de D-Lo de ce côté du terrain. Juancho Henangomez quant à lui a également brillé en toute discrétion, notamment au rebond avec plus de 7 prises de moyenne par match depuis son arrivé et grâce à sa capacité à écarter le terrain en attaque (42% de loin). De quoi faire un joueur très complémentaire de KAT à son retour. Avec la flexibilité que Rosas va récupérer avec les fins de contrat d’Evan Turner et d’Allen Crabbe, re-signer ces deux joueurs semble être la priorité et les Wolves pourraient directement repartir avec un effectif très intéressant la saison prochaine. Avec le rajout d’un ailier expérimenté si possible, Ryan Saunders aurait alors toutes les pièces en main pour atteindre l’objectif de la franchise à court terme : les Playoffs.

On devrait revoir Malik Beasley et Juancho Henangomez sous le maillot des Timberwolves la saison prochaine. Ils ont été chercher ce contrat en jouant dur et bien sur cette deuxième partie de saison et leur investissement semble avoir porté ses fruits du côté de Minny.

Source texte : Dane Moore – Zone Coverage

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top