Wizards

Les highlights de Bradley Beal en 2019-20 : le vrai patron de la Maison Blanche n’est pas celui que vous croyez

Troisième meilleur arrière de la saison en cours selon la rédaction de TrashTalk, Bradley Beal a livré une saison individuelle sensationnelle. Un tel leader statistique dans une équipe qui marque 145 points par match, on vous laisse imaginer les dégâts. Or dans ce lot incalculable de paniers, vous vous doutez bien qu’il y a quelques pépites et ce best-of en est évidemment rempli.

Si Donald Trump voulait construire un mur, Bradley Beal a dû, lui, se passer du sien tout au long de cette saison. Si Donald Trump conseille d’ingurgiter de la Javel pour combattre le Coronavirus, Bradley Beal l’utilise, lui, chaque soir pour laver toutes le défenses de la Ligue. Si Donald Trump est fier de sa chevelure rousse (enfin on croît) au vent, Beadley Beal, lui, préfère largement celle de Davis Bertans pour distribuer ses caviars. Si Donald Trump se vante de mettre la main au panier des femmes, Bradley Beal, lui, en est un spécialiste si l’on enlève les deux derniers mots. Si Donald Trump pense que les armes sont la solution à tous les problèmes, Bradley Beal, lui, en a énormément mais uniquement dans son bagage offensif. Enfin, si Donald Trump a une grande carrière dans l’immobilier, Bradley Beal est lui capable de conquérir 29 arènes d’en moyenne de 20 000 places et le tout sans débourser un seul centime. Alors c’est qui le vrai roi de Washington ?

L’arrière des Wizards n’a peut-être pas été All-Star cette saison mais son statut à quand même évolué dans le bon sens. Bradley Beal est l’un des cinq meilleurs arrières de la NBA haut la main et c’est sûrement pour cela qu’il est devenu le joueur le plus convoité sur le marché des trades cette saison. Selon les rumeurs c’est le futur joueur préféré de ta franchise préféré alors pas de doute, il faut regarder ce best-of.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top