Knicks

Les Knicks pensent vraiment pouvoir récupérer une star cette fois-ci : on n’est plus à une déception près de toute façon

knicks

Nouvelle désillusion en approche ?

source image : NBA League Passe

Les affaires ne s’arrêtent jamais vraiment en NBA et la bataille de New York non plus. Alors qu’on apprenait il y a quelques semaines que Brooklyn cherchait à ajouter une troisième star à son effectif, les Knicks pensent eux être en bonne position pour attirer une étoile… Depuis le temps que les fans attendent, ça serait pas trop tôt.

Ah les Knicks, toujours là pour nous occuper à rire un bon coup quand on croit que l’ennui arrive. Voilà maintenant plusieurs très longues semaines que la NBA a été mise sur pause mais dans la Big Apple les dingueries ne s’arrêtent jamais. Et après une énième saison de galère dans les marécages de l’Est, la franchise de Manhattan croit voir le bout du tunnel. Douzième de l’Est, New York a encore connu pléthore de changements pendant la saison, surtout en coulisses d’ailleurs. Steve Mills, le président, et David Fizdale, le coach, sont partis vers de nouveaux horizons pour laisser la place à Leon Rose et Mike Miller. Avec ça, le ménage devrait se poursuivre jusqu’au terrain et Frank Ntilikina fait toujours partie des joueurs sur un siège éjectable. Selon le dernier rapport du SNY, les Knicks qui se retrouvent avec sept premiers tours de draft répartis sur les quatre prochaines saisons, des bons assets et une grande marge de manœuvre financière seraient confiants pour récupérer un star mécontente dans son équipe actuelle grâce à un trade.

On peut déjà saluer l’intention, mais le plus dur dans la drague reste de conclure. Et pour ça, les Knicks ont récemment eu du mal. Lors de la dernière trade deadline, ils ont bien essayé de toquer à la porte des Warriors pour chiper D’Angelo Russell. Vous connaissez la suite. Si on oublie la moitié de saison de KP avant de se blesser, le dernier semblant de star qui résidait au Madison Square Garden s’appelle donc Carmelo Anthony et remonte à 2016-17. Et on vous voit venir, Moe Harkless n’est pas une star. Si on vous demande quel est le point commun entre Anthony Davis, Jimmy Butler, Kevin Durant ou encore Kyrie Irving ? Simple, ils ont tous tchatché avec les Knicks à un moment ou un autre pour finalement décliner la proposition. À croire que jouer avec Kevin Knox et Julius Randle, ça ne fait rêver personne. On pourra rigoler sur le dos des Knicks autant de temps qu’il nous reste à vivre mais soyons sérieux. Juste deux minutes. Parce que Leon Rose a de vrais arguments pour causer s’il sait un minimum négocier. Déjà, les fameux picks dont celui de 2020 qui risque encore une fois d’être bien placé. Ensuite, quelques jeunes talents, même si c’est discutable. R.J. Barrett et Mitchell Robinson ont quand même une jolie cote sur le marché et à moindre mesure Kevin Knox et Frank Ntilikina. Puis, une bonne grosse marge salariale qui leur permettrait dans un trade d’absorber le contrat d’une star et d’un autre contrat pourri par exemple. Histoire de faire passer la pilule. Le ménage a été plutôt bien réalisé, il faut maintenant assurer la reconstruction en bonne et due forme. Mais à qui essayons-nous de mentir sérieux ? Ça reste les Knicks donc le plus probable est de voir Hassan Whiteside signer au max ou Gordon Hayward débarquer contre quatre TDD cet été.

Bon, les Knicks pensent être dans la meilleure des positions pour récupérer une star dans un trade cet été. C’est so Knicks de faire espérer tout le monde pour à la fin se retrouver complètement plumé. Rendez-vous cet été pour voir Leon Rose balancer tous leurs picks de draft pour récupérer un vieux contrat.

Source texte : SNY

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top