Sixers

Ben Simmons est prêt à reprendre : c’est sympa d’avoir attendu, maintenant on peut y aller

Ben Simmons

Meilleur sniper is coming.

Source image : NBA League Pass

Pas épargné par les blessures depuis le début de sa carrière, Ben Simmons guéri encore d’une blessure au dos. Malgré une saison un peu claquée collectivement, lui et ses Sixers filent tout droit en Playoffs. Et si jamais l’exercice reprend, comptez sur Benny pour enfiler un short.

Dire que la pandémie qui bouleverse actuellement le monde est bénéfique pour quelqu’un, c’est assez blasphématoire. Mais dans le cadre du sport, et dans le quotidien des joueurs de haut niveau, recharger les batteries et prendre un peu de repos, ça peut faire du bien même si LeBron n’est pas d’accord. Encore mieux, les blessés peuvent se remettre tranquillement de leur bobo, le tout sans pression. L’équipe n’aura pas besoin de lui tout de suite, et les Playoffs ne pointent pas encore le bout de leur nez. Plusieurs sont ceux dans ce cas-là depuis la suspension de la Ligue au mois de mars. C’est notamment vrai pour Ben Simmons, blessé au dos en février face au Bucks. Personne ne savait réellement le temps que durerait la convalescence du meneur. Deux semaines ? Un mois ? Peut-être bien plus car absolument tout a été annoncé pour cette étrange blessure. À l’époque c’était toute la Pennsylvanie qui commençait à bégayer, plus l’heure de la postseason approchait, plus le retour de l’Australien était repoussé. Et les rêves de titre s’éloignaient un petit peu plus pour les 76ers qui vivaient plus que jamais dans le passé cette saison. Alors s’il y a bien une franchise qui peut avoir un petit sourire narquois en coin de bouche, ce sont les Sixers puisque les lombaires du first pick de 2016 vont mieux selon ESPN. Mieux comment ? La douleur a pratiquement disparu et, cerise sur le cake, d’après une source de l’équipe, le retour est pour bientôt.

« Si la saison reprend, nous comptons sur lui. »

Enfin une bonne nouvelle pour Philly. Bon, pour ça il faudrait déjà que la saison reprenne, c’est vrai. Pour l’heure, alors que l’avenir reste flou, les Sixers sont toujours sixièmes de l’Est, et même s’ils sont à égalité avec Indiana et à deux matchs du Heat, la saison reste plutôt décevante. Injouables à la maison (29-2), les hommes de Brett Brown sont beaucoup trop friables à l’extérieur (10-24) alors l’idée d’une campagne jusqu’au titre sans l’un de leurs All-Stars semblait très compliquée. À 23 ans, et alors qu’il a déjà participé à deux matchs des étoiles, Simmons a une nouvelle fois été auteur d’une saison statistiquement bien complète. 16,7 points, presque 8 rebonds et 8,2 caviars avec 2,1 interceptions ? C’est beau, et quand on y ajoute ses deux premiers tirs à trois points rentrés en carrière, c’est l’extase. Le meilleur des sniper de la Ligue, c’est lui. On taquine un peu ? C’est pas le style de la maison ça. Bref, si on se le permet c’est parce que que Brett Brown a tout tenté pour faire shooter son meneur comme il l’explique à ESPN avec sa tentative de chantage avant le début de la saison. 

« J’ai dit à Ben ‘Est-ce que je dois vraiment te bencher si tu ne veux pas tirer ? Parce que je peux le faire !’ »

Même avec un gros coup de pression de la part de son coach, toujours pas de shoot à trois points pour l’ami Ben. Puis le manque de spacing a été l’une des plus grandes carences de l’attaque des Sixers. Bien trop prévisibles parfois, et avec un Embiid bien moins dominant que l’année dernière, le manque de tirs extérieurs s’est vraiment fait ressentir. Sans J.J. Redick ni Jimmy Butler, c’est tout de suite plus compliqué. Mais maintenant c’est trop tard pour faire marche arrière, il faudra clore la saison avec le groupe actuel. Mais on finit quand même sur une bonne note, si la saison reprend, Ben Simmons devrait être là. C’est déjà ça, non ?

Les Sixers n’ont pas réussi un exercice très convainquant. Pourtant, le talent et l’expérience sont bien là. À voir ce qu’ils peuvent donner en Playoffs, et s’il y en a, Ben Simmons devrait être là.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top