Los Angeles Clippers

Lou Williams et les Clippers, c’est pour la vie : on peut très bien aimer plusieurs femmes et n’aimer qu’une seule franchise

Lou Williams

Amour pour la vie.

source image : NBA League Pass

C’est décidé, je pars faire ma vie au soleil, c’est là-bas que je veux résider, une plage de sable fin au réveil. Oui c’est du Keen’v et alors ? Chacun ses goûts musicaux et Lou Will a tranché. Ce sera Los Angeles pour bien terminer sa carrière.

À 33 ans, Lou Williams est comme un poisson dans l’eau à Los Angeles. À plus de 22 points de moyenne lors de sa première année aux Clippers, et tournant dans les 19 pions par match à côté de Kawhi Leonard et Paul George cette année, Lou est toujours aussi dangereux en sortie de banc. Un véritable pyromane, clutch à souhait. Le genre de joueur qui a largement le niveau pour faire partie du cinq de départ, mais qui préfère cartonner dans son costume de remplaçant de luxe, lui qui a pris l’habitude de rentrer sur le terrain pour terroriser et martyriser les bancs adverses. Les prestations défensives sont assez douteuses parfois, mais on ne peut pas tout avoir. Et même avec les stars sur le terrain, nombreuses sont les fins de matchs gérées par Lou Will. Oui, dans l’art de porter ses cojones, il excelle. Déjà trois fois meilleur sixième homme de l’année, dont deux fois à Los Angeles, le garçon est toujours en course pour en remporter un quatrième si la saison reprend. Ça commence à faire un sacré palmarès là. D’ailleurs, il est au coude à coude avec son coéquipier Montrezl Harrell… Alala, les Clippers et leur banc en or massif. Bref, l’Underground GOAT n’a jamais été aussi heureux et au micro d’ESPN, il l’avoue, il ne veut rien d’autre que les Clippers pour sa fin de carrière. Comme quoi, on peut aimer plusieurs femmes et n’avoir d’yeux que pour une seule franchise.

« Ça y est. Toutes les équipes, écoutez bien, je ne jouerai pour personne d’autre après ça. […] Je m’identifie à ce groupe de gars, je m’identifie à cette organisation. Je ne me vois pas trouver ça ailleurs. »

Voilà qui est dit. C’est sans doute une déclaration qui va plaire aux fans. Lou Williams veut terminer sa carrière avec les Clippers, main dans la main. Passé par Philly, Atlanta, Toronto, les Lakers et Houston, Lou en a vu du pays avant de jouer pour Doc Rivers. Et la trentaine passée, le garçon souhaite se poser. Quoi de mieux alors qu’une belle plage californienne pour ça ? Débarqué en 2017 à Los Angeles, le coup de foudre a bel et bien eu lieu. Alors qu’il pensait n’être qu’un joueur en plus lors de son trade contre Chris Paul, Lou s’est surtout montré comme un facteur X, que Rivers a su utiliser à la perfection. Et aujourd’hui, quand l’une des stars a un coup de moins bien, ou est laissée au repos, le meneur fait un bien fou, une aubaine pour tout le monde, même pour le proprio. Puisque 8 millions par an, ce n’est vraiment pas grand-chose pour une qualité pareille. En fin de contrat en 2021, il s’agit maintenant de trouver un nouvel arrangement pour que le mariage se poursuive. Qu’ils furent heureux et eurent plein de bagues… Enfin une, ce serait bien déjà.

Quelques saisons déjà que le petit Lou Williams sort du banc des Clippers pour traumatiser les second units adverses, et ça pourrait continuer encore un peu. Alors qu’il se voit jouer quatre années de plus, le petit guard veut qu’elles soient toutes sous le jersey des Clippers.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top