News NBA

Andrew Bogut parle de sa retraite : peut-être le clap de fin pour l’Australien, décision à venir dans un mois

Andrew Bogut

Une idée de reconversion ?

Source image : NBA League Pass

Andrew Bogut a 35 ans. Comme beaucoup d’autres sportifs vétérans de haut niveau, la crise sanitaire chamboule un peu sa fin de carrière. Car repartir, que ce soit pour la saison actuelle ou la prochaine, ça demande un nouveau stage composé d’entraînements intensifs afin de retrouver son rythme de compétition. Mais ces efforts, l’Australien n’est pas sûr de pouvoir les refaire.

Le numéro 1 de la Draft 2005 est rentré au pays depuis deux saisons. Alors oui, il est bien revenu apporter son expérience aux Warriors lors des derniers Playoffs mais c’est bien aux Kings de Sydney qu’il prouve désormais son talent de basketteur. Même si cette saison a été un peu plus compliquée pour lui, il a montré il y a peu qu’il était encore largement au niveau. Lors de son retour sur ses terres, en 2018-19, Andrew a fait une saison à presque 12 points, 12 rebonds et 3 contres, obtenant le titre de MVP et de meilleur joueur défensif de l’année. Avant cela, Boges a évolué plus de 13 saisons en NBA, il était un joueur sérieux qui a eu ses pointes statistiques à Milwaukee, où il tournait dans les 15 points et 10 rebonds. Mais c’est surtout en défense que le pivot aimait faire sa loi. Alliez une intelligence défensive hors pair, un physique de bûcheron et un côté dirty à peine camouflé, et ça vous donne un défenseur d’élite dans la Grande Ligue. C’est pour ces qualités-là, sans oublier sa capacité à bien passer la gonfle, que les Warriors sont allés le chercher contre Monta Ellis en 2012 afin d’accéder au titre, tâche réussie en 2015 par les Guerriers de la Baie d’Oakland. C’est cette belle carrière que Bogut laissera derrière lui s’il décide de raccrocher les sneakers.

« Je n’ai pas du tout fait de basket depuis que la saison s’est terminée, et ça fait du bien de se lever, de sortir du lit sans avoir l’impression de marcher sur du verre. En gros, toute ma carrière, […] j’ai été jeté dans une machine à laver, mais il y a une décision à prendre probablement mi-mai. Je peux me lever pour un match de basket n’importe quel jour de la semaine, mais c’est dur de se lever pour cinq ou six jours d’entraînement par semaine et faire de la muscu.

Et pouvoir embrasser mes enfants et les coucher tous les soirs, j’apprécie vraiment ça. »

– Andrew Bogut, via l’émission Offsiders/ESPN

Ça ressemble quand même bien à un discours de futur retraité ça. Andrew est marié et père de deux enfants, on peut comprendre que sa vie familiale puisse passer avant sa carrière. On comprend également qu’après une telle période, c’est difficile pour lui de repartir dans une préparation physique, mais il y a quand même des événements qui peuvent le motiver, notamment les Jeux Olympiques de Tokyo en 2021. Il pensait en effet sûrement les disputer cette année et ainsi finir sur cette compétition, mais le report de cette dernière amènera peut-être aussi au report de la fin de carrière de Boges.

On va attendre patiemment le mois de mai pour voir ce que décidera Andrew Bogut. Aura-t-il encore la force pour aller jusqu’au Jeux Olympiques 2021 de Tokyo ? Ou préférera-t-il privilégier sa famille dès le mois prochain ?

Source texte : Offsiders/ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top