Bulls

Le front office des Bulls continue de prendre forme : à peine arrivé, Arturas Karnisovas dévalise tout le monde

Chicago Bulls

C’est peut-être la dernière fois qu’on voit cette caricature… alors on en profite !

Source image : Wikipédia

La franchise de Chicago n’a (encore) pas perdu de temps. Cette semaine a été folle pour les fans des Bulls qui ont vu leur proprio enchaîner les entretiens Skype avant d’officialiser la venue d’Arturas Karnisovas pour remplacer un front office qui avait fait son temps dans l’Illinois. A peine arrivé, l’ancien GM de Denver passe à l’action pour reconstruire l’organisation et ça commence par l’embauche d’un assistant GM en la personne de J.J. Polk.

On écrivait plus tôt cette semaine qu’Arturas serait la nouvelle tête pensante de la franchise et honnêtement, c’est arrivé beaucoup plus vite que prévu. Les deux camps avaient finalisé le deal jeudi, il y a deux jours donc, et le Lituanien a déjà fait venir une nouvelle recrue ! Il s’agit de J.J. Polk, ancien Pelican. Et non, ce n’est pas le daron de J.J. Redick.

Une présentation s’impose

Vous allez nous dire : « Mais qui est cet homme ? » Ne vous inquiétez pas, on fait un petit récap’ de son CV, alors soyez attentifs. Diplômé en droit à l’Université de l’Illinois, il se lance d’abord dans une carrière d’avocat pendant six ans pour ensuite passer dix piges chez les New Orleans Pelicans. Au-delà du légal, c’est un spécialiste de l’économie, le flouz, la moula, la thune, ce que vous voulez. Il était l’un des spécialistes du salary cap au sein de l’équipe et avait déjà établi un plan en ce qui concerne le possible effondrement (une légère baisse tout au plus) des salaires dû à la situation actuelle inédite. Il était le directeur de l’administration dans le bayou depuis sept années, le gars est tellement bon qu’il est considéré comme l’un des meilleurs, si ce n’est le meilleur spécialiste du cap space en NBA. Un coup de maître réalisé par l’ancien Nugget, et on est prêt à parier qu’il va récidiver au vu des rumeurs qui commencent à sortir.

Karnisovas ne s’arrête pas là

On sait déjà que le néo-Bull a fait passer des entretiens notamment à Danny Ferry, Bryan Colangelo et Wes Wilcox. On ne sait pas ce que ça donne pour le moment mais d’autres noms sont sortis et on apprend même la volonté du nouvel exécutif d’engager plusieurs assistants GM en raison de la structure de Chicago qui est peu garnie en comparaison à d’autres franchises. Merci K.C., toujours au top.

On apprend ensuite par le Woj qu’un autre gars de Denver serait sur la liste du Lituanien hyperactif. Il s’agirait de Pat Connelly, actuel scout mais qui a déjà une expérience d’assistant GM aux Suns. Il pourrait rejoindre le navire de la Windy City et les Nuggets auraient déjà perdu deux membres importants, manquerait plus qu’il arrive à faire venir Jokic dans trois ans… C’est bien beau d’engager des assistants de manager général mais s’il n’y a personne dans le siège principal ça ne va pas fonctionner. Pour cela, Arturas se penche sur d’autres noms comme Mark Huge (Clippers), Marc Eversley (Sixers), Matt Lloyd (Magic) et Calvin Booth (Denver). Ancien NBAer, ce dernier a rejoint les Rocheuses en 2017 comme assistant manager. Booth serait favori en raison de sa relation avec Karnisovas, ce dernier estimant qu’il mériterait une promotion de type GM. Il est donc possible que l’on voit un front office composé de beaucoup d’anciens Nuggets à ce rythme.

Le grand nettoyage de printemps a commencé et c’est Arturas Karnisovas qui est en possession du balais. Il avait promis de restructurer l’organisation de Chicago et ce que l’on peut dire c’est qu’il n’a pas traîné. Les fans des Bulls doivent jubiler chaque jour en voyant les nouvelles rumeurs, les arrivées vont tomber comme des mouches alors restez attentifs.

Le Lituanien en provenance de Denver reprend en main le gros marché de Chicago en faisant venir du monde. On attend de voir son boulot pendant la Free Agency cet été automne mais le pire a l’air d’être derrière pour les fans et les joueurs. On a hâte de voir jouer les Taureaux la saison prochaine, si Jim s’en va.

Source texte : Bleacher Report, NBC Sports Chicago

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top