Conseils des experts

TrashTalk Fantasy League – la review du Jazz : le tiercé gagnant n’aura finalement pas été celui auquel on pensait

Jazz 31 mars 2020

Y’en a clairement un qui arrivait de l’Indiana et qui a assuré, et l’autre… bah c’est l’autre.

Source image : YouTube

Saison en suspens, saison terminée ou même saison de la reproduction ne sais-je, toujours est-il qu’à l’heure actuelle la NBA a appuyé sur le bouton pause et c’est une bonne partie de notre vie qui bégaie avec cette drôle de période. L’occasion de se pencher franchise par franchise sur ce qu’il s’est fait de mieux et de pire cette saison en… TTFL, mais si, vous savez, ce jeu du diable qui conditionne vos journées depuis maintenant quatre ans.

On annonçait un trio magique composé de Donovan Mitchell, Rudy Gobert et du nouveau venu Mike Conley ? On a finalement eu droit à un trio magique composé de Donovan Mitchell, Rudy Gobert et du nouveau venu… Bojan Bogdanovic. Et si la saison du Jazz fut finalement plus que correcte, en tout début de saison l’ancien meneur des Grizzlies a eu le temps d’offrir quelques carottes d’anthologie à la communauté TTFL.

# Rudy Gobert – Moyenne TTFL de la saison : 35,9 points

Quelques micro-points en moins par rapport à la saison passée mais globalement Rudy a fait le taf. Rarement exceptionnel mais toujours – au moins – très bon, le pivot du Jazz s’est avéré être l’une des valeurs les plus sûres de notre jeu du diable cette saison. Le petit 17/15 qui va bien et plus si affinités, c’est tout ce qu’on demande un soir de galère. Bonus track, son contrôle positif au COVID-19 aura mis fin à un paquet de saisons claquées en TTFL.

# Donovan Mitchell – Moyenne TTFL de la saison : 31,1 points

Deux petits points de plus pour lui cette saison et, comme son ancien ami, une première invitation pour le All-Star Game. Saison 3 réussie pour Spida, avec quelques cartons mémorables et la promesse d’une belle relation de dix ans au moins entre lui et la TTFL. Plus de 30 points de moyenne, des pointes à plus de 60, que demande le peuple, à part peut-être quelques goodies en plus.

# Bojan Bogdanovic – Moyenne TTFL de la saison : 25,2 points

On aurait aussi pu citer un Jordan Clarkson efficace dès son arrivée (19 points de moyenne TTFL au final), mais le troisième mousquetaire de cette saison 2019-20 nous vient bien de Croatie et plus récemment de l’Indiana. Des responsabilités accrues, un rôle de facteur X au quartier libre pour dynamiter l’attaque de son équipe, et si Bojan a bien souvent été clutch il a également assuré en Fantasy en scorant de manière très régulière. Comme son collègue du dessus il manque un peu de rebonds et passes pour en faire un vrai pick solide, mais au moins c’est toujours mieux que… le mec juste en dessous, oh la belle transition.

# Les carottes maison

La grosse cagade de la saison du Jazz ? Veuillez laisser entrer ce bon vieux Mike Conley et lui envoyer des tomates à la tronche. Au sortir de la meilleure saisond e sa carrière, l’ancien idole des Grizzlies a enchaîné espoir, blessure et contres-performances, réussissant l’exploit de diviser presque par deux sa moyenne TTFL tout en ne s’inscrivant pas du tout dans le collectif de son équipe. On peut d’ailleurs lui incomber une partie de la responsabilité de la fin de saison moyenne de Rudy Gobert puisqu’il ne lui a pas filé une gonfle en vingt matchs, et on attend donc un très net regain de forme du meneur gestionnaire pour la saison prochaine.

Et si vous souhaitez des infos quotidiennes sur la TTFL ? Même par ces temps de disette ? Un compte Twitter à suivre, celui du Lab ! Vous y retrouverez tout ce qu’il faut savoir sur la TrashTalk Fantasy League, avec la touche de sympathie habituelle, histoire de sourire… malgré tout.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top