Nets

Joe Harris se voit bien prolonger l’aventure chez les Nets : la question, c’est est-ce que Brooklyn voudra continuer avec lui ?

Joe Harris

Va falloir ramener le chèque comme on dit.

Source image : NBA League Pass

C’est un dossier dont on parle peu, et pourtant il devrait gagner en température au fil des prochains mois. Membre des Nets et pilier discret de leur reconstruction, Joe Harris sera bientôt agent-libre. Lui veut continuer à Brooklyn, mais qu’en pense la franchise…? 

Il n’est pas sexy, pas spectaculaire, pas exubérant ni hors du commun. Pour reprendre l’expression américaine, Harris est le parfait average Joe, installé dans le paysage de New York depuis quelques années maintenant. Triple-vainqueur du concours non-officiel de Most Valuable Hipster de la NBA, le sniper est arrivé chez les Nets il y a 4 ans et il s’est construit une belle réputation à force de travail, de patience et d’abnégation. On parle d’un joueur, à la base, qui grattait des micro-minutes sur le banc des Cavs de LeBron, mais qui a saisi son opportunité dans le système de Kenny Atkinson à Brooklyn (RIP) pour éclore dans la Ligue. Et paf, en quelques claquements de doigts, Joe Harris est devenu un des glue-guys les plus appréciés du circuit, un tireur d’élite vainqueur du concours à trois-points, avec 43% de réussite du parking depuis qu’il porte le maillot des Nets, membre de Team USA lors du dernier Mondial et rescapé de la page tournée par Brooklyn l’été dernier. Nombreux sont ceux qui, après la séduisante saison dernière, ont dû quitter le navire. Mais Joe ? Il était sous contrat, un deal de 2 ans à hauteur de 16 millions de dollars signé en 2018. Et du coup, en voyant notamment Kevin Durant et Kyrie Irving arriver, la place de Harris était facile à deviner. Cela serait dans le pur rôle du Danny Green local, le joueur de la ligne extérieure, discret, qui n’a pas besoin de 250 ballons par match pour vivre, qui sauve n’importe quel ballon, défend dur sur son homme, joue intelligemment et contribue au succès collectif. Tout ça, évidemment, en rentrant quasiment un shoot sur deux pris de la buvette. Seulement, depuis ce jour où la free agency des Nets a explosé, bien des choses se sont passées. La saison régulière fût tumultueuse à Brooklyn, Atkinson et les Nets se sont séparés, un nouveau propriétaire a posé ses valises dans le coin, et les décisions futures pourraient être impactées par ces éléments cités à l’instant. D’où l’intrigue autour du dossier Joe Harris. Car le barbu sera libre lors de la prochaine free agency, et Joe Joe n’a pas trimé jusqu’ici pour signer un contrat minimum. Son rêve, c’était certainement d’être en position de force un jour dans sa carrière afin de décider où jouer. Harris sait où il souhaite rentrer ses shoots, c’est déjà une bonne chose à savoir.

“Bien sûr (NDLR : qu’il souhaite prolonger à Brooklyn pour tenter de remporter le titre avec Kyrie et KD), évidemment. Qui ne voudrait pas cela ? Ces gars, je suis devenu proche d’eux après la saison dernière. Et ce sont des joueurs incroyables. On voit très bien ce dont ils sont capables lorsqu’ils sont en parfaite santé et qu’ils peuvent jouer. Je ne vois personne en NBA qui ne souhaiterait pas jouer avec ces gars-là.”

Alors, petite note, on a envie de tendre le micro auprès des fans de Boston car on connaît deux ou trois personnes en NBA qui acceptent volontiers de ne pas jouer avec Kyrie, mais ça c’est un autre sujet. Ce qui est sûr, c’est que le feu qui brûle en Harris est alimenté par cette gagne, cette envie de remporter un titre de champion. Et l’année prochaine, avec un effectif complet et en forme, les Nets pourront se positionner en contender réel. Maintenant, comme mentionné en tout début de papier, que pense le management de Brooklyn de tout cela ? Les plus récents bruits ont laissé courir le fait que Sean Marks et ses associés souhaiteraient ajouter une troisième star au duo Kyrie – KD, quitte à se séparer de jeunes talents comme Spencer Dinwiddie, Caris LeVert, Jarrett Allen ou Harris par exemple. Ce n’est pas une affirmation mais bien une rumeur de la street, donc à prendre avec des pincettes. Ce que l’on sait par contre, plus concrètement, c’est que les Nets ont déjà pas mal de sous engagés dans leur salary cap, et qu’il ne reste pas forcément tant de place que cela pour quelqu’un d’autre. Kyrie, KD, DeAndre, Dinwiddie et LeVert ont tous pris leur chèque, Taurean Prince également. Avec plus de 120 millions de dollars engagés sur 6 joueurs la saison prochaine, comment expliquer à Joe Harris que les sous manquent à Brooklyn…? Peut-être, après tout, que les Nets sont déjà prêts à le voir partir et ont prolongé Prince pour s’assurer un col-bleu sur les ailes. Mais en tout cas, une chose est sûre, Harris sera très demandé sur le marché pour ses qualités intrinsèques et Brooklyn montrera ses réelles intentions en fonction de leur future décision.

Il existe un scénario dans lequel on ne revoit plus Joe Harris joue avec le maillot des Nets. Ce scénario est-il réel, fort probable, ou ridicule ? On a envie de pencher pour l’option deux, en attendant de voir ce que nous réserve la prochaine free agency…

Source : NY Post

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top