News NBA

Les différentes options envisagées par la NBA concernant une éventuelle reprise : un point tactico-technique s’impose

Adam Silver

Adam Silver fait son possible pour nous ramener notre drogue à tous.

Source image : YouTube

C’est l’une des grosses interrogations du moment concernant notre sport : à quel moment la NBA va-t-elle reprendre ? D’ailleurs, pourra-t-elle reprendre ? Impossible de répondre à ces questions pour le moment mais la Grande Ligue envisage différentes options pour faire revenir LeBron et ses potes.

Avec une NBA à l’arrêt depuis le 11 mars, Adam Silver et ses collègues se démènent pour trouver des solutions. Mais le temps file. Alors que les avis divergent sur un potentiel retour, beaucoup partagent celui de l’ancien coach Jeff Van Gundy, qui pense que la saison ne reprendra pas. C’est le dénouement que tout le monde souhaite éviter et la NBA préfère imaginer d’autres scénarios. Voici ce qu’on vient d’apprendre à travers le New York Post :

#1 Les dirigeants de la NBA veulent organiser leur battle royale, des Playoffs à 16 équipes précédés de cinq à sept matchs de saison régulière, pour se chauffer un peu et également clore la saison en atteignant la barre des 70 rencontres. Le choix du lieu n’est pas communiqué mais l’Association voudrait placer cet événement dans un endroit unique et sans fan, à huis clos donc… Les Bahamas ont notamment été suggérés selon ESPN. Las Vegas aussi, une solution plutôt logique quand on sait que la ville du jeu accueille chaque année la Summer League.

#2 Les Playoffs pourraient être réduits à une série remportée au meilleur des trois matchs seulement. L’idée concernant des matchs à élimination directe est aussi envisagée en ultime recours d’après le New York Post, mais tonton Silver veut logiquement éviter ce format. Le temps va manquer et il faudra faire des choix. Dans ce cas on pourra dire qu’on aura vécu les meilleurs Game 3 de l’histoire et les gens nous prendront pour des tarés, YES !

#3 Disputer au moins 70 matchs de saison régulière reste un objectif si l’on en croit le New York Post, même s’il est le plus à même d’être abandonné. Au 12 mars, les équipes ont joué entre 64 et 67 matchs. Cependant, un abandon va bouleverser les contrats passés avec les diffuseurs TV, qui avaient signé un contrat pour retransmettre 70 rencontres. Plus les semaines passent et plus cette idée disparaît, on vous a déjà dit que le temps manquera ?

Si la saison reprend, la NBA devra changer son calendrier pour la prochaine campagne. La Grande Ligue vise un retour sur les parquets fin juin/début juillet, pour ensuite commencer 2020-21 vers Noël, avec donc peut-être une saison du style lock-out ou alors une saison qui terminera plus tard, ce qui risque d’être complexe avec le début des Jeux Olympiques prévu pour le 23 juillet. Les événements comme la Draft ou les Awards devront aussi être déplacés, la première pourrait se dérouler fin août voire en septembre. Rien n’a été indiqué sur la cérémonie des récompenses individuelles et c’est pas plus mal, ils verront peut-être que c’était mieux avant, on l’espère…

La Ligue outre-atlantique ne lâche pas le morceau et veut faire revenir la balle orange sur nos écrans. Les solutions risquent d’évoluer avec le temps selon la tournure des événements, et le pire n’est pas encore écarté car les dirigeants n’ont toujours pas exclu une potentielle annulation de la saison. 

Source texte : New York Post

1 Comment

1 Comment

  1. el barbudo

    31 mars 2020 à 14 h 16 min at 14 h 16 min

    En tant que fan NBA, cette idée de reporter la suite de la saison ne me plait pas beaucoup. Je serais pour l’annulation pure et simple de la fin de saison (comme d’autres championnats le font).
    Si il y a décalage, comment feront-ils pour la saison suivante, et celle d’après, etc… Raccourcir la saison 2020/2021 pour revenir dans les clous ? Le faire progressivement en raccourcissant l’intersaison de deux ou trois semaines sur une période de plus de 4 à 5 ans ?
    Il faut arrêter de se voiler la face et se dire que 2020 est all time pourrie et espérer un retour à la normalité à court terme.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top