Conseils des experts

TrashTalk Fantasy League – la review des Kings : ouvrez et cliquez, le deuxième nom va vous surprendre

teaser 26 mars 2020

Rigolez pas, y’en a qui ont fait de ce genre d’accroche leur fonds de commerce.

Source image : YouTube

Saison en suspens, saison terminée ou même saison de la reproduction ne sais-je, toujours est-il qu’à l’heure actuelle la NBA a appuyé sur le bouton pause et c’est une bonne partie de notre vie qui bégaie avec cette drôle de période. L’occasion de se pencher franchise par franchise sur ce qu’il s’est fait de mieux et de pire cette saison en… TTFL, mais si, vous savez, ce jeu du diable qui conditionne vos journées depuis maintenant quatre ans.

Un jour, Deandre Ayton a déclaré que son duo avec Devin Booker pourrait un jour ressembler à celui de Shaquille O’Neal et Kobe Bryant. Vous en faites ce que vous voulez de cette décla mais on peut dire que les deux ont plutôt assuré en TTFL cette année, même s’il y en a un qui a eu l’excellente idée de prendre un produit illicite pour ensuite se faire suspendre par la NBA…

# De’Aaron Fox – Moyenne TTFL de la saison : 30,6 points

Ça a commencé comme une bonne grosse production de carotte, et à partir de janvier le vrai De’Aaron est réapparu. Si vous avez misé sur le renard des Kings en début de saison vous l’avez probablement haï un matin d’automne, mais vous l’avez donc peut-être pardonné quelques mois plus tard. Quand Foxy va, les Kings vont, et ses moyennes hivernales sont en tout cas beaucoup plus propres à son réel niveau, celui d’un avion de type mirage qui tape le 100 mètres en moins de quatre secondes et avec un ballon sous le coude. Donnez-lui un vrai physique et un partenaire de pick and roll bordel, et ça va chier.

# Richaun Holmes – Moyenne TTFL de la saison : 27,4 points

C’est donc ce bon vieux Richard qui glane l’honorifique prix de second meilleur joueur de TTFL des Kings en 2020″. Plus 2019 que 2020 d’ailleurs puisque Ritchie n’a joué que cinq matchs après la Saint-Sylvestre, laissant la chance à… aucun autre intérieur de s’imposer comme lui l’avait fait en début de saison. Débarqué de Phoenix en volant en dessous des radars, l’énergique pivot a fait du sale très vite sous ses nouvelles couleurs, devenant rapidement l’un des chouchous de la Kangz Nation en enchainant les grosses perfs soir après soir. Destructeur de cercle ou d’adversaire et jamais avare d’une célébration et quasiment 30 de moyenne en TTFL ? Disons que dans un an l’energizer de 26 ans vaudra peut-être beaucoup plus que ses 5 millions actuels.

# Buddy Hield – Moyenne TTFL de la saison : 23,5 points

Si la saison de Buddy est loin d’être catastrophique, elle est en tout en tout cas moins bonne que la précédente, notamment d’un point de vue chiffré. Ça tutoyait les 27 la saison dernière ? On perd trois points cette année, et au passage une place dans le cinq majeur pour un Bogdan Bogdanovic pas forcément meilleur que lui. La stratégie est ailleurs et elle a d’ailleurs été souvent payante mais en TTFL ça fait la gueule, parce que quand Buddy rate son match Buddy RATE son match. Il y avait tout de même quelques nuits magiques à repérer dans le calendrier et rien que pour ça, Buddy reste le client parfait en TTFL. Du genre de celui qui peut vous faire vous arracher les cheveux le lundi et vous faire tatouer son visage sur le cœur le lendemain.

# Les carottes maison

Elles sont nombreuses, mais ça ne veut pas dire que les mecs ont fait une saison de merde, mais ça ne veut pas dire que les mecs ne sont pas des grosses carottes, mais ça ne veut pas…. c’est bon on a compris. Harrison Barnes a eu sa période, Bogdan Bogdanovic a envoyé quelques mixtapes, Marvin Bagley en a pas mal chié, Nemanja Bjelica n’a jamais été un joueur de stats, bref pour faire plus de 50 avec l’un de ces mecs-là il fallait se lever de bonne heure et avoir Bac +12 en match-up. Et pour ceux qui se plaindraient de s’être fait bananés, on se demande encore à quelle heure on prend ces gars-là en TTFL en 2020.

Et si vous souhaitez des infos quotidiennes sur la TTFL ? Même par ces temps de disette ? Un compte Twitter à suivre, celui du Lab ! Vous y retrouverez tout ce qu’il faut savoir sur la TrashTalk Fantasy League, avec la touche de sympathie habituelle, histoire de sourire… malgré tout.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top