News NBA

Borislav Stankovic, ancien secrétaire général de la FIBA, est décédé : un visionnaire du basket international nous quitte

Borislav Stankovic

Sans lui, le basket n’en serait pas là.

Source image : YouTube

À l’image de David Stern, Borislav Stankovic était un grand militant du développement mondial du basket-ball. L’ancien secrétaire général de la FIBA nous a quittés ce vendredi à 94 ans.

Borislav Stankovic est mort à l’âge de 94 ans. En l’espace de quelques mois, la famille du basket a perdu deux visionnaires de génie après le décès de l’ancien commissionnaire NBA le 1er janvier dernier. Né en 1925 en Bosnie-Herzégovine, Bora détenait un diplôme de vétérinaire et rien ne laissait présager une telle carrière. Pourtant, à l’instar de David Stern, le natif de Bihac va être le pionnier du basket tel qu’on le connaît aujourd’hui. Le nom est peut-être moins connu, mais il ne demeure pas moins important. Un avant-gardiste à l’origine de nombreux ponts entre les Etats-Unis et l’Europe. Passé outre la politique de l’époque, Borislav pose ses valises chez l’Oncle Sam en 1974, en pleine Guerre Froide. Une mission l’attend, étudier le basketball américain. Très vite, il est tout bonnement émerveillé par le niveau de jeu et par les stars de NBA, comme Oscar Robertson, Jerry West, Pete Maravic ou encore John Havlicek. Et alors que les Soviétiques viennent de casser le règne américain en 1972, il ne comprend pas pourquoi les Jeux Olympiques refusent d’accepter les professionnels de la Grande Ligue. De la peur ? Bora qualifie ça même d’hypocrisie. Pour lui, il faut que la règle disparaisse, que les choses évoluent, et soumet l’idée à ses supérieurs. Vingt ans avant la grande Dream Team… Comme Bigflo et Oli, un visionnaire. Devenu secrétaire général de la FIBA en 1976, poste qu’il gardera jusqu’en 2002, son désir se concrétise enfin. En 1989, il pose les fondations permettant aux joueurs NBA de participer aux JO. Puis en 1992 à Barcelone, l’équipe de Michael Jordan, Magic Johnson et consort va tout casser et remporter l’or olympique, l’apogée de la carrière de Borislav Stankovic. Un succès planétaire, la mondialisation du basket était réussie.

Ancien international Yougoslave (36 sélections), il a notamment remporté deux titres de champion avec l’Etoile Rouge de Belgrade en 1946 et 1947. Mais c’est après sa carrière de joueur, en tant que dirigeant que Bora changera la face de notre sport. Dès le début des années 50, Borislav occupe de nombreux postes dans les bureaux des instances nationales notamment à la fédération. Les années passées sur les parquets sont derrière lui, mais pas question de laisser tomber le basket yougoslave. Leader de la FIBA pendant un quart de siècle, il est l’organisateur de la première Coupe du Monde sur territoire européen en 1970. C’est notamment ce bonhomme qui a ramené des States la ligne à 3-points qui n’existait pas en Europe puis la division des matchs en quart-temps ou encore la règle des trois secondes dans la raquette… Pas toujours respectée en NBA, on ne va pas se mentir. Bref, un « bâtisseur » comme lui rend hommage Jean-Pierre Siutat.

« Il a façonné le basket international avec une vision hors pair. Nous lui devons tellement de choses. C’est la mort d’un géant que nous déplorons. Je garde l’image d’un bâtisseur de notre sport. »

Sans son travail, son abnégation et son expérience, le basket européen aurait une toute autre gueule et sans lui, l’arrivée en NBA de joueurs du Vieux Continent aurait, sans doute, été bien plus complexe. Intronisé au Hall of Fame en 1991, Borislav Stankovic fut membre du Comité International Olympique de 1988 à 2006. Sept décennies de travaux qui ont formaté la NBA qu’on connaît aujourd’hui.

Borislav Stankovic a été retrouvé mort dans son domicile en Serbie à l’âge de 94 ans. Une vie passée à faire grandir le basket européen et à bâtir des ponts entre le Vieux Continent et la NBA.

Source texte : NBA.com, FFBB

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top