Apéros TT

NBA Review 2019-20 : les Minnesota Timberwolves ! Apéro TrashTalk

Chose promise, chose due. La saison NBA historiquement raccourcie (peut-être même déjà terminée) et la France entrant au 17 mars dans une période assez étrange de son histoire, il fallait donc pour TrashTalk trouver un moyen de refaire sourire un peu la communauté, de lui donner un peu à manger. Bim, bam, boum, voici donc les… 30 reviews en 30 jours, petite sœur de la série préférée de ta série préférée et qui vous fera passer un chouïa le temps du 17 mars au 15 avril. Et comme le confinement l’impose ? On fait ça par Skype, tout simplement.

Si vous aussi vous aimez débattre et prendre l’Apéro, c’est ICI qu’il faut vous abonner !

On enchaine aujourd’hui avec un autre tank bien connu du parc NBA : les Wolves. Un début de saison tonitruant, le reste c’est tonipuant et à l’arrivée un exercice pas loin d’être terriblement claqué. Andrew Wiggins nous a fait rêver avant de se remettre en mode… Andrew Wiggins, Karl-Anthony Towns a joué comme un MVP avant de squatter chez le doc quasiment toute l’année, Jarrett Culver a fait son – petit – trou, puis en février la saison des Loups a pris un virage à 180 degrés avec le départ, notamment, du n°1 de la Draft 2014, puis les arrivées de D’Angelo Russell aka la pineco de KAT puis de quelques joueurs à potentiel en provenance de Denver. De quoi faire passer la saison de « éclatée » à « éclatée mais originale, et franchement c’est déjà ça.

Allez, vous connaissez la chanson et ça bouge pas : on s’installe avec binouzes et cacahuètes si vous avez réussi à en trouver chez Carrefour, et nous on expérimente sans plus attendre notre nouveau mode de fonctionnement : l’apéro… à distance.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top