Apéros TT

NBA Review 2019-20 : les Golden State Warriors ! Apéro TrashTalk

Chose promise, chose due. La saison NBA historiquement raccourcie (peut-être même déjà terminée) et la France entrant au 17 mars dans une période assez étrange de son histoire, il fallait donc pour TrashTalk trouver un moyen de refaire sourire un peu la communauté, de lui donner un peu à manger. Bim, bam, boum, voici donc les… 30 reviews en 30 jours, petite sœur de la série préférée de ta série préférée et qui vous fera passer un chouïa le temps du 17 mars au 15 avril. Et comme le confinement l’impose ? On fait ça par Skype, tout simplement.

Si vous aussi vous aimez débattre et prendre l’Apéro, c’est ICI qu’il faut vous abonner !

Une fois n’est pas coutume, on commence ce mois de reviews avec… les Warriors. Bah ouais, les Warriors, LA franchise la plus dingue de ces cinq dernières années mais également la franchise la plus… claquée de la saison. Comme les choses vont vite. Kevin Durant parti, Klay Thompson blessé, les darons Shaun Livingston et Andre Iguodala partis également, on s’attendait finalement à une saison all-time de Stephen Curry pour tenter de faire subsister le feu Warriors… mais quatre matchs seulement après la reprise Aron Baynes se chargea de mettre fin à tout espoir de basket cette année à GS. Résultat ? 15 victoires, 50 défaites, et une année plus blanche que blanche histoire de se remettre un peu les idées en place. Pas mal de choses à dire néanmoins, entre la découverte de drôles d’énergumènes, quelques trades à analyser et déjà, surtout, un exercice 2020-21 à préparer alors que l’on imagine que celui de 19-20 est probablement terminé. Une saison complètement éclatée, et ce quelques mois seulement après avoir échoué à un os prêt dans la quête du Three Peat ? Incroyable delta mais delta utile afin de rebondir au plus vite.

Allez, vous connaissez la chanson et ça bouge pas : on s’installe avec binouzes et cacahuètes si vous avez réussi à en trouver chez Carrefour, et nous on expérimente sans plus attendre notre nouveau mode de fonctionnement : l’apéro… à distance.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top