Mavericks

Kristaps Porzingis a mangé du loup : 38 points, 13 rebonds, 5 contres face aux Wolves, KP a définitivement passé la seconde

Avec les exploits du prodige Luka Doncic tout au long de la saison, Kristaps Porzingis a souvent évolué dans l’ombre lors des premiers mois de la régulière, d’autant plus que le Letton revient d’une année blanche. Mais à travers une nouvelle performance Triple XL face aux Wolves dimanche, KP a confirmé son retour au premier plan. Porzingis monte clairement en puissance.

38 points, 13 rebonds, 5 contres, 4 assists, 13/25 au tir, 6 banderilles du parking. La ligne de stats de Kristaps Porzingis face aux Wolves parle d’elle-même. Une ligne de stats qui démontre parfaitement la domination du géant des deux côtés du terrain. Quand il évolue à ce niveau, y’a pas grand-chose à faire. Le mec est capable de planter de partout ou presque, il possède un shooting touch exceptionnel pour un mec de 2m21, et sa présence défensive est indéniable. Dimanche dans le Minnesota, on a probablement vu le meilleur match de KP sous le maillot des Mavericks. Mais cette performance ne sort pas de nulle part. Ce n’est pas un one-shot qui nous rappelle à quel point il dominait quand il évoluait chez les Knicks. Cette perf contre les Loups, c’est plutôt la confirmation d’un retour à un niveau All-Star. Car ces dernières semaines, Kristaps Porzingis a clairement haussé le ton. De retour après une saison blanche suite à sa rupture d’un ligament du genou gauche subie en février 2018, l’intérieur letton s’est montré solide lors des premiers mois de la saison, mais on voyait qu’il était encore en recherche de rythme. Logique, surtout quand vous évoluez dans une nouvelle équipe. Il avait raté également trois semaines de compétition début 2020 à cause de douleurs au genou droit. Mais depuis février ? Ouvrez bien les yeux. 25,2 points, 10,6 rebonds, 1,8 contre en 31,2 minutes sur le mois, à 48,3% au tir dont 39,8% à 3-points et 88,1% aux lancers francs. Très très fort.

Kristaps Porzingis profite notamment des absences de Luka Doncic pour briller. Entre sa cheville et son pouce, Luka passe pas mal de temps à l’infirmerie en ce moment (six matchs joués seulement depuis le 28 janvier), et ça permet à KP de véritablement sortir de l’ombre pour rappeler à tout le monde que les Mavs possèdent un vrai duo de stars. C’est un peu paradoxal de dire ça sachant que les deux Européens n’évoluent pas beaucoup ensemble ces derniers temps, mais vous voyez l’idée. Si Doncic et Porzingis peuvent évoluer à leur meilleur niveau ensemble, attention à Dallas. Quand Luka était sur le terrain récemment avec KP, on a vu que les deux s’entendaient de mieux en mieux, avec comme meilleur symbole ce match face aux Spurs le 26 février dernier durant lequel le duo a détruit les hommes de Gregg Popovich. Doncic avait lâché un nouveau triple-double avec 26 points, 10 rebonds et 14 caviars, tandis que Porzingis avait ajouté 28 pions et 12 rebonds. Un one-two punch dans les règles de l’art. Grâce à leur duo et surtout la belle forme actuelle de KP, les Mavericks ont remporté quatre de leurs six matchs depuis le All-Star Break et restent sur six succès lors de leurs neuf dernières sorties. Une bonne dynamique qui laisse entrevoir de belles choses pour la fin de la saison régulière. Dallas est actuellement toujours septième de l’Ouest mais avec un bilan global de 37 victoires pour 24 défaites, les Texans sont dans le même wagon que le Thunder et le Jazz, respectivement sixième et cinquième du classement avec une et deux défaites de moins.

Si les Mavericks vont évidemment rester prudents avec l’état de santé de leurs stars, ils pourraient rapidement devenir de plus en plus dangereux dans le Wild Wild West. Quand Luka lâchera le coup avec l’infirmière et tournera à plein régime avec Kristaps Porzingis, la concurrence risque de souffrir. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top