Knicks

Ça cause français sur le backcourt des Knicks : Frank Ntilikina et R.J. Barrett brouillent les pistes en parlant baguette et camembert

Cocorico !

Source image : YouTube

Si Frank Ntilikina vient d’intégrer l’infirmerie des Knicks à cause d’un bobo à l’aine, il s’est illustré lors de sa dernière rencontre face aux Pacers vendredi dernier. Durant celle-ci, il a parfois été aligné avec le Canadien R.J. Barrett sur le backcourt, et les deux ont profité de l’occas’ pour discuter en français afin de brouiller les pistes. 

Profitant de l’absence d’Elfrid Payton pour retrouver une place dans le cinq des Knicks, notre Franky national a eu un max de temps de jeu contre Indiana avec pas moins de 32 minutes au compteur. C’est simple, il n’avait pas autant joué depuis fin novembre et il est même le joueur de New York ayant passé le plus de temps sur les parquets dans cette rencontre, terminant avec 14 points à 5/11 au tir et 2/4 du parking. C’est surtout dans le quatrième quart-temps que Ntilikina est sorti de sa boîte offensivement, lui qui a été l’une des forces derrière la tentative de come-back des Knicks. Lors de la remontée new-yorkaise, qui a finalement été trop courte puisque Frank et ses copains se sont inclinés 106-98, on a vu le coach Mike Miller aligner le French Prince avec R.J. Barrett sur le backcourt. Ensemble, ils ont notamment passé un 7-0 à leur adversaire dans le dernier quart, ce qui a fait transpirer un peu des Pacers actuellement bien dans le dur. Une relation encourageante, et les deux semblent plutôt bien s’entendre quand ils évoluent en même temps à l’arrière. Après cette rencontre, Barrett a justement été interrogé sur son association avec Ntilikina. Via SNY, le Canadien de 19 piges a indiqué qu’il kiffait jouer aux côtés de Frank, les deux parlant parfois français pour embrouiller leurs adversaires.

« J’aime beaucoup. Je comprends vraiment son jeu. C’est un joueur européen, c’est un peu la manière dont je jouais en grandissant. J’ai l’impression qu’on s’entend bien. »

Frank a confirmé qu’ils utilisaient la langue de Molière sur le parquet.

« Les adversaires ne peuvent pas comprendre. »

La façon dont les deux joueurs seront utilisés lors de la fin de la saison régulière – autant individuellement qu’en duo – sera à surveiller. Évidemment, les Knicks n’ont plus rien à jouer cette année et c’est donc le bon moment pour tenter diverses expériences, comme avec ce jeune backcourt Frank Ntilikina – R.J. Barrett. Qui sait, peut-être que c’est une solution à l’avenir pour New York. Deux joueurs internationaux, l’un qui a 21 ans et l’autre 19, ça peut être intéressant comme projet non ? Surtout si on leur laisse le temps pour progresser ensemble et vraiment mettre en place leurs automatismes. Mais avant ça, il faudrait déjà que Frank garde un temps de jeu assez important parce que quand Elfrid Payton est là, il ne voit pas forcément beaucoup le parquet, surtout qu’il est lui aussi à l’infirmerie désormais. On espère que son bobo à l’aine ne va pas le tenir éloigné des terrains trop longtemps et qu’il va pouvoir finir sa troisième campagne NBA avec quelques perfs comme celle face à Indiana.

Frank Ntilikina et R.J. Barrett, backcourt du turfu au Madison Square Garden ? Pour l’instant, ce n’est qu’une expérience mais qui sait, peut-être que ça va se transformer en habitude à l’avenir. En tout cas, si vous passez au MSG prochainement et que vous entendez un « vas-y ouais passe la gonfle », faudra pas être surpris. 

Source texte : SNY

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top