News NBA

Preview de la soirée NBA : la saison régulière a repris ses droits, et elle revient encore plus fort cette nuit

raptors van vleet siakam

En voilà une belle nuit au programme !

Source image : NBA League Pass

Neuf rencontres au programme. Pas de doute, la saison régulière est bien de retour après la trêve du All-Star Weekend. En plus, il y aura pas mal de candidats aux Playoffs sur les parquets. Pour les équipes ambitieuses, c’est le moment ou jamais de passer à la vitesse supérieure, alors on met les deux pieds sur l’accélérateur.

La soirée commence à 1h avec deux rencontres pour se lancer : Magic – Mavericks et Wizards – Cavaliers. À Orlando, les classements sont presque similaires, les bilans un peu moins. L’équipe de Vavane Fournier n’est pas sur sa meilleure dynamique, et avec le retour de Luka Doncic en face, ça s’annonce compliqué pour le Magic. Dallas a un push à lancer pour grappiller quelques places au classement, et le huitième de l’Est pourrait en faire les frais. Aaron Gordon pourra taper ses meilleurs tomars, à la fin, comme au Slam Dunk Contest, pas sûr de gagner. Dans le même temps, dans la capitale, on voit une issue qui arrangerait bien les deux équipes. Les Cavs visent la draft, les Wizards les Playoffs (admettons), et Bealou est saoulé d’avoir vu ses potes s’amuser sans lui au All-Star Game. Le Sorcier a tout intérêt à taper son meilleur carton pour enterrer un peu plus Cleveland, qui devrait volontiers se laisser faire malgré un 20 – 20 d’Andre Drummond. Tout le monde est content, et au suivant.

À peine plus tard dans la nuit, on se retrouve à 1h30 avec un Knicks – Pacers et un Raptors – Suns. On a dit que les Playoffs seraient représentés, pas que les matchs seraient tous équilibrés. Cependant, attention à ce New York – Indiana car les hommes de la Big Apple sont plus en forme que ceux d’Indy. Oui oui, ce n’est pas une blague. Quatre victoires en six matchs avant le All-Star Break pour NYK, six défaites en sept rencontres pour les Pacers, qui sont un peu en galère depuis le retour difficile de Victor Oladipo. Ensuite, Phoenix est aussi en travaux, mais les Suns pourront toujours se consoler avec leur All-Star, Devin Booker, face à des Dinos presque imbattables. Le dernier match de Toronto contre les Nets a mis fin à une série de 15 victoires de suite, les Suns feraient une bonne victime pour relancer la bête. En ce moment, Kyle Lowry et Pascal Siakam sont en mission, et malgré un probable retour de Deandre Ayton dans la raquette des Soleils, ça risque de faire un peu juste pour lutter face au vent canadien.

2h, deux nouvelles affiches : Wolves – Celtics et Thunder – Nuggets. La première rencontre est dans la lignée de la précédente, entre une équipe dans les abysses de l’Ouest et l’autre au top de l’Est. Du côté du Minnesota, on a fait un bon petit coup en ramenant à Karl-Anthony Towns son meilleur pote D’Angelo Russell, un beau duo en perspective. Dommage que KAT soit blessé. C’est donc un solo pour D’Angelo, de quoi ne pas trop le brusquer après son départ des Warriors. Pour les Celtics, on peut viser la deuxième place actuellement occupée par Toronto, et ce genre de match est plus qu’abordable pour une équipe ambitieuse comme Boston. Sauf grosse foirade, la victoire devrait être verte ce soir. Dans l’Oklahoma, on aura droit à un gros duel entre deux belles équipes de l’Ouest, et on ne parle plus du Joker, qui a perdu dix kilos. Au premier match à Denver, le nouveau presque maigre avait tapé un triple-double, bel hommage à Russell Westbrook. La Chesapeake Energy Arena apprécie ce genre de performance, mais quand ça vient d’en face, c’est tout de suite moins sympa. À Chris Paul et Shai Gilgeous-Alexander de montrer la voie aux copains dans une affiche qui a des airs de premier tour de Playoffs. On compte sur ce genre de match pour voir du gros niveau du début à la fin, et pourquoi pas un money time de folie ?

Il faudra attendre un tour de grande aiguille pour le prochain duel. 3h : Jazz – Spurs. Les Éperons voient presque le bout de leur Rodeo Road Trip, et c’est pas plus mal, parce que pour l’instant le Voyage Route n’a pas fière allure. Avec un bilan d’une victoire pour cinq défaites du côté de San Antonio, Utah n’est pas l’équipe la plus simple à chercher à domicile pour se relancer. Dans leur dernière rencontre fin janvier contre le Jazz, les Spurs avaient battu les hommes de Quin Snyder à la maison grâce à un énorme DeMar DeRozan. Il faudra au moins ça pour faire la même à l’extérieur. LaMarcus Aldridge n’avait pas joué, ce qui est un désavantage, peut-être ? On ne sait pas trop cette saison avec l’ancien Blazer. LMA devrait tout de même jouer cette nuit pour aider les siens sur une fin de calendrier où chaque match compte pour accrocher la huitième place. Chez le Jazz, on a connu quelques galères de défense et d’implication récemment, mais les Mormons semblent avoir rectifié le tir dans leurs derniers matchs. On devrait assister à un beau duel entre les deux nouveaux All-Stars Rudy Gobert et Donovan Mitchell, et deux anciennes étoiles qui n’en sont plus.

Derniers rendez-vous pour les couche-tard, « et pas des moindres » avec à 4h30 : Lakers – Grizzlies et Blazers – Pelicans. Cette heure pue la course aux Playoffs à l’Ouest, avec trois équipes qui se battent pour un spot en post-season. On commence à L.A., avec un petit duo méconnu, LeBron James et Anthony Davis, qui semble prometteur et reposé après un dimanche étoilé. En face, on n’attendait pas Memphis à la huitième place, et des rencontres de ce genre risquent de coûter cher en fin de saison. Si les Lakers jouent à fond, on ne veut pas vendre la peau de l’ours avant d’entendre le buzzer sonner, mais quand même… Ja Morant et ses potes collégiens vont devoir se donner pour espérer gratter l’ogre de l’Ouest. Pour peu que les Oursons et les Gens du Lac tiennent leur place jusqu’au bout, on assisterait accessoirement cette nuit à une preview du premier tour de Playoffs. L’opposition Blazers – Pelicans sera tout aussi intéressante, avec deux candidats à un ticket pour la mi-avril en confrontation directe. NOLA peut compter sur un effectif jeune et enfin complet avec un Zion Williamson XXL. Le push de fin de saison risque d’être violent en Louisiane. Heureusement, c’est DAME TIME à Portland… ah bah non. Damian Lillard, celui qui porte le ballon, mais surtout la franchise, est blessé, bonne chance pour remplacer un gars capable de planter 50 pions. Dans un match capital face à la concurrence, son absence pourrait faire mal au bout du compte. Une victoire des Oiseaux leur permettrait de se rapprocher très sérieusement de leur adversaire du soir.

Cette nuit, on assistera probablement à du match serré et du match moins serré, mais l’odeur ne laisse aucun doute, ça commence à sentir les Playoffs. Candidats visant la remontée, ou place à consolider, il y aura de l’enjeu quasiment partout. Comme d’hab, on met le réveil à 1h si besoin, et comme la nuit précédente, on honore le retour de notre chère NBA.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top