Knicks

James Dolan et les Knicks gagnent le procès face à Charles Oakley : au moins ils auront une victoire sur un parquet cette saison

Charles Oakley

Joie et bonne humeur à New York.

Source image : Youtube

Le tribunal a rendu sa décision concernant l’affaire de l’embrouille entre Charles Oakley et des agents de sécurité du Madison Square Garden il y a trois ans. Verdict, un juge fédéral a rejeté la plainte de l’ancien joueur des Knicks concernant ce bien triste événement. 

Victoire des Knicks ! Et oui, parfois ça existe. Bon d’accord, c’était sur un parquet mais plutôt celui d’un tribunal que d’un terrain NBA. Mais au moins, James Dolan a gagné quelque chose cette saison après cette décision d’un tribunal de New York. Mais alors, que s’est-il passé depuis cette altercation de février 2017 ? D’abord, un accord avait été trouvé entre Charles Oakley et les Knicks. Pas de Madison Square Garden pendant un an pour Oakley, et on oublie les accusations d’agression, d’intrusion et de harcèlement. Mais en septembre de cette même année, Oakley a porté plainte contre le très apprécié propriétaire des Knicks pour agression, séquestration et diffamation. Pour rappel, James Dolan avait fait quelques déclarations plutôt sympathiques à l’encontre du Oak en disant qu’il était alcoolique, notamment. La justice faisant son travail, cela fait donc deux ans et demi que cette affaire est en cours. Le jugement a été rendu, et il donne raison à James Dolan d’après ESPN, car Oakley n’aurait pas réussi à « alléguer une revendication juridique plausible capable de répondre aux standards fédéraux de plaidoirie » selon le juge Richard J. Sullivan. Peu importe le « gagnant », cette affaire est terminée et on passe à autre chose. Quoi ? Non ? Ce n’est pas fini et d’autres rebondissements peuvent encore arriver. Parce que oui, Charles Oakley – par l’intermédiaire de son avocat Douglas Wigdor – ne veut pas en rester là. Ils feront appel de cette décision en espérant qu’un autre jugement leur donnera raison, cette fois.

Il y a des légendes des Knicks qui n’ont pas leur maillot retiré en haut du Madison Square Garden. D’autres visent peut-être un maillot retiré dans le tribunal de New York, ça a de la gueule. L’un des grands noms des Knicks des années 1990 continue donc son altercation avec James Dolan. On a hâte de voir comment tout ça va se terminer. Heureusement pour les fans des Knicks, ils n’ont pas à regarder ces affaires extra-sportives car la saison est clairement réussie. Bah oui, les Knickerbockers ne sont pas derniers au classement. Bon, il est facile de taper sur cette franchise, on l’avoue. Mais franchement, quand on voit ce genre deaffaire, difficile de s’en empêcher. Des espoirs toutes les saisons pour que ceux-ci soient perdus à chaque été. James Dolan n’y est évidemment pas étranger. Pour Charles Oakley, Dolan est tout simplement un tyran. Il est difficile de lui donner tort quand on voit certains agissements du propriétaire des Knicks. Assez régulièrement, des spectateurs, fans ou suiveurs de la franchise new-yorkaise s’insurgent contre la gestion désastreuse de la franchise, mais malheureusement il est toujours là.

Charles Oakley a perdu face à Dolan et aux Knicks, mais il compte bien renverser la vapeur à travers un appel. Comme d’habitude, c’est le cirque à New York. Vraiment, on plaint les fans de l’équipe de la Big Apple, mais cette franchise tend le bâton pour se faire battre. Rendez-vous au prochain épisode, on parie sur un barfight, un procès, une défaite de 40 points ou un mauvais choix de draft ? 

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top