Lakers

DeMarcus Cousins espère un retour pour les Playoffs : Boogie veut sa bagouze et s’en donne les moyens

DeMarcus Cousins 21 février 2020

Un quadri, un tendon d’Achille et un genou réparés, la jambe du bonhomme va ressembler à celle de Docteur Maboul.

Source image : Youtube

Alors que les Lakers sont tranquillement installés au top de la Conférence Ouest avec un bilan de 41 victoires pour 12 défaites, DeMarcus Cousins continue sa rééducation suite à sa rupture des ligaments croisés. Et d’après le principal intéressé, un retour pour les prochaines joutes printanières est possible.

Enfin des nouvelles de DMC. Blessé depuis cet été lors d’un pick-up game, on se demandait si ce n’était pas la goutte de trop pour Boogie. Tendon d’Achille flingué il y a maintenant deux ans, l’ancien de Sactown avait pu se soigner tranquillement à Oakland l’année dernière et revenir à la compétition en janvier 2019. Avec un Cousins qui retrouvait peu à peu son niveau, c’était toute la planète NBA qui se réjouissait du retour de l’animal. Mais rebelote lors des derniers Playoffs avec une déchirure du quadriceps qui a obligé le pivot à rester à l’infirmerie pendant pratiquement toute la post-season. Libre de tout contrat l’été dernier, les Lakers décidèrent de miser sur le bestio pour accompagner Anthony Davis et reformer l’ancienne raquette de NOLA. Apparaissant affûté et libéré de quelques kilos, l’ancien de Kentucky pouvait être la belle surprise de cette année. Seulement voilà, les ligaments croisés ont décidé de foutre le camp et ont poussé le bonhomme à la longue rééducation traditionnelle. Et c’est donc lors du podcast animé par Matt Barnes et Stephen Jackson « All The Smoke » que le pivot a évoqué le jeu des Lakers lors des prochains Playoffs, avec lui sur le parquet :

« On a une grosse équipe. Il va y avoir des obstacles, c’est sûr. Mais on a tellement de gars avec des qualités différentes. Je peux spot up. LeBron va attirer toute l’attention dès qu’il décidera de bouger. Je suis très confiant sur le fait de pouvoir mettre mes tirs. On a des shooteurs à tous les postes. Je peux aussi être un playmaker. Ce sera à l’adversaire de choisir son poison. »

À l’écouter, on le retrouvera durant la post-season dans quelques mois. L’optimisme affiché par le bonhomme nous fait bien plaisir, surtout qu’il est difficile de contredire Boogie d’un point de vue purement basket. Cousins possède une palette offensive ultra-complète qui fait de lui l’un des meilleurs intérieurs de la Grande Ligue quand il est en pleine possession de ses moyens. En Louisiane, avant sa blessure au tendon d’Achille, le compère d’Unibrow produisait 25 points, 13 rebonds et 5 passes à 47% au shoot dont 35% des vestiaires. Ces chiffres démontrent bien toutes les qualités du bonhomme. Magnifique scoreur à l’intérieur, capable d’écarter le jeu à 3-points, excellent rebondeur et doté d’un bon passing game, DeMarcus faisait du sale dans son prime. Il n’aurait sans doute pas évolué à un tel niveau cette année vu ses galères de blessure, mais il se serait probablement bien intégré au jeu prôné par les Angelinos. DMC aurait offert une arme en plus au poste, ainsi qu’une solution supplémentaire en tant que playmaker. Alors, est-ce qu’on le verra sous le maillot pourpre et or lors des prochains Playoffs ? Difficile à dire pour le moment, car son retour est loin d’être imminent et il faudra évidemment qu’il retrouve du rythme. En plus de ça, l’équipe tourne très bien actuellement et n’a donc aucune raison d’être chamboulée.

DMC se porte bien et son retour dans les salles NBA s’effectuera peut-être en pleine campagne de Playoffs. Mais même si on espère le revoir cette saison, le plus important reste sa santé alors attention à ne pas revenir trop vite non plus. Un tendon d’Achille, un quadri et un genou, ça suffit. 

Source texte : « All The Smoke »

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top