Nuggets

Nikola Jokic fête ses 25 ans : le gâteau va être conséquent, et nous on vous offre 25 minutes de highlights pour fêter ça

Nikola Jokic 19 février 2020 essai 2

La NBA fait sa pause hivernale annuelle, alors on ne va pas cracher sur 25 minutes de poésie à la serbe.

Source image : YouTube

Alors on vous arrête tout de suite, c’est en fait le sens de la formule qui veut ça : on ne vous offre rien du tout en réalité puisque les highlights que vous allez découvrir ci-dessous sont disponibles sur YouTube. Mais ma foi c’est le genre de tiotre que l’on nous apprend à écrire en Fac de Titres, alors cessons donc de pinailler et rentrons dans le vif du sujet.

Nikola Jokic. 25 ans seulement et déjà tant de choses accomplies en NBA et sur les terrains du monde entier. La stat qui résume le mieux la carrière du Joker jusque-là ? Peut-être le fait qu’il fasse déjà partie du… Top 10 des joueurs à avoir réussi le plus de triples-doubles en carrière. Certes le jeu 3.0 aide en ce sens, mais n’oublions pas qu’à la base Niko est un pivot de 2m15 et dont le poids reste tu par respect pour lui, et que Wilt Chamberlain est d’ailleurs le seul pivot ALL-TIME à avoir posé plus de TD que Niko en carrière. Et quand seul le grand Wilt vous devance dans un classement all-time, on peut donc dire sans trop sourciller que vojus avez réussi votre vie. C’est ça Niko en fait, un mec de 25 piges mais qui joue comme un grand oncle, doté d’un corps que l’on peut qualifier de… particulier mais qui ne rechigne jamais à la tâche. T’as l’impression qu’il est au bout du rouleau mais il est juste à l’économie, histoire de tuer un match dan le money time car on rappelle également que cette année encore Jokic fait partie des joueurs les plus clutchs de la Ligue. Les qualités de Niko ? On espère que vous savez compter jusqu’à 1000. Une endurance à toute épreuve – souvenez-vous ce match à douze OT l’an passé en Playoffs face aux Blazers – malgré sa carcasse à transporter, des doigts de fée lorsqu’il s’agit d’aller faire caresser le ballon et le filet, des doigts de fée lorsqu’il s’agit de servir les copains au moment où personne ne s’y attend, et ce IQ Basket tellement propre à la région du monde qui l’a vu naître, un constat pouvant peut-être passer pour un lieu commun mais pourtant tellement vrai, à part pour Mario Hezonja bien sûr, car il faut toujours une exception pour confirmer une régle.

Pour résumer ? Niko c’est 16,9 points, 9,7 rebonds et 5,4 passes en carrière, moyennes qui augmentent de jour en jour, 33 triples-doubles déjà et ça va monter, et plus abstraitement Niko c’est de l’amour sur un parquet, le genre de mec dont on a l’impression qu’il sifflote alors qu’il est en fait en train d’envoyer son venin. La prochaine étape pour lui ? Vaincre avec ses Nuggets, au printemps de préférence. Votre prochaine mission à vous ? Vous assoir confortablement, envoyer les deux vidéos ci-dessous avec un petit Beethov en fond. Parce qu’à ce niveau-là ce n’est même plus du sport, c’est de l’art et du cochon. Ah oui, et encore bon anniversaire, sale génie va.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top