All-Star Weekend

Nicolo Melli remplace Deandre Ayton au Rising Stars Challenge : la moyenne d’âge prend un sale coup à Chicago

Nicolò Melli

29 ans, mais toujours l’âme d’un enfant.

Source image : YouTube

Deandre Ayton est blessé, il ne pourra donc pas tenir sa place au Rising Stars Challenge cette nuit. Pour combler cette absence de dernière minute, la NBA a décidé de nommer Nicolo Melli pour représenter l’Italie. Ça commence à faire une sacrée colonie de Pelicans dans le match des gamins. Quoi de plus logique ?

Deandre Ayton tournait à 18,7 points et 12 rebonds de moyenne du côté de Phoenix cette saison. Avec un tel profil, le voir au Rising Stars Challenge semblait évident. Malheureusement, le Bahaméen qui a déjà raté les deux derniers matchs des Suns est toujours gêné à la cheville gauche et ne sera pas de la fête à Chicago ce soir. Un first pick et une ligne de stats comme celle-ci, ce n’est jamais simple à remplacer. Mais il fallait trancher et la NBA a fait son annonce en optant pour Nicolo Melli, le rookie de la Nouvelle-Orléans et ses 6,1 points et 2,8 rebonds par match. Si son nom ne vous parle pas forcément, le jeunot ne l’est pourtant plus tant que ça puisqu’il est de la génération 91. Au défi des étoiles montantes, Nico représentera la Team World, l’Italie, mais avant tout l’Essonne. Par respect pour les deux hommes, on ne tentera pas de le comparer au pivot des Cactus. Cela fait donc un Européen de plus aux cotés de Luka Doncic, Svi Mikhailiuk et Mo Wagner. C’est vrai que ça manquait un peu d’Italien dans la bande. Plus sérieusement, Melli a tout de même fait une belle carrière de notre côté de l’Atlantique entre Milan et le Fener avant de rejoindre la Louisiane même si on a déjà vu plus excitant.

Nicola Melli est né le 26 janvier (tant qu’à être vieux…) 1991 à Reggio d’Emilie en Italie, entre la Lombardie et la Toscane, province connue pour ses élevages bovins et l’industrie du tissue. Détruite par les barbares en 409, Charlemagne relèvera la ville quelques années plus tard. On va éviter de pousser plus loin l’instant France Culture, vous l’aurez compris, Nicolo est un joueur élevé en plein air dans la Grande Botte. Les jeunes Pelicans sont bourrés de talent, ils auront donc droit à un troisième représentant au match des petits nouveaux. Zion Williamson et Nickeil Alexander-Walker peuvent se rassurer, ils auront droit à une figure paternelle pour les rassurer à Chicago. Le Rising Stars Challenge, c’est avant tout le moment de voir briller le futur de la Ligue… là pas forcément. Tant qu’à mettre de la personne âgée… on n’a pas eu droit à Vince Carter pour le match des grands, y’a pas moyen de lui faire une petite place avec les enfants ?

Bon, cette année, le Rising Stars Challenge aura droit à son petit vieux, ça fait toujours bien dans les quotas. Les jeunes, soyez sympas avec tonton Nico, il a déjà bien bourlingué alors on y va mollo. Bien joué New Orleans, celui là n’est pas de la dernière fraîcheur, mais on aura droit à un oiseau au long bec de plus à Chicago.

Source texte : NBA

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top