Celtics

Jayson Tatum voulait partir à Chicago l’esprit tranquille : 39 points contre les Clippers, les vacances étoilées sont méritées

Sans Jaylen Brown blessé au mollet, l’autre moitié des frères JayJay se savait attendue au tournant dans ce dernier choc contre les Clippers avant de prendre un break bien mérité. Jayson Tatum n’a pas déçu avec l’un de ses matchs les plus aboutis en carrière. Allez, profite bien de Windy City mais mets ta capuche pour pas prendre froid ! Boston a encore besoin de toi.

Il y avait longtemps eu débat entre les fans et notamment ceux de la Green Nation pour savoir qui de Jaylen Brown ou de Jayson Tatum méritait le plus d’accompagner Kemba Walker au All-Star Game cette année. Finalement, c’est le second qui avait été désigné par les coachs pour faire son baptême du feu à Chicago le 16 février. Si personne n’est allé jusqu’à parler de vol, certains auraient préféré que la hype soit un peu mise de côté pour récompenser le besogneux sorti de Berkeley. Au niveau des stats, c’est quasiment kif-kif mais le numéro 0 a un léger avantage, particulièrement au scoring où a pris de peu la place de première option offensive avec quelques dixièmes d’avance sur le Texas Ranger et moins de deux unités sur le joueur issu de la Draft précédente. On sera évidement contents pour lui de le voir profiter des alley-oops de Luka Doncic et Ben Simmons dans la Team LeBron dimanche soir mais il pourra d’autant mieux profiter qu’il termine cette grosse première partie de saison par un match référence face à un poids lourd de la Conférence Ouest. C’était hier soir face aux Clippers de Kawhi Leonard et Paul George, à la maison. Le rendez-vous parfait pour marquer les esprits et prendre confiance avant d’aborder le sprint final collectivement et individuellement.

Les plus optimistes y voyaient l’affiche des prochaines Finales NBA. On va tranquillement redescendre en pression et dire qu’il s’agissait d’une rencontre entre deux équipes du Top 6 de la Ligue cette saison. Le moment pour se tester en tant que jeune All-Star auteur d’une progression constante depuis son arrivée en NBA il y a trois ans et peu à peu en train de s’affirmer comme le go-to-guy des Celtics. Message reçu 5/5 par Jayson Tatum ou plutôt 14/23 à 5/10 de la buvette. Auteur de 14 points dans le premier quart pour épaule un Marcus Smart des grands soirs, il a surtout été présent dans les moments importants en fin de match. Des gros trois qui ont fait rugir Beantown de plaisir avant d’aller conclure tout ça sur des drives percutants dans la première prolongation. Toujours juste, le produit de Duke échoue finalement à deux points de son record en carrière avec ses 39 points de la nuit, sans rien forcer et avec une impression de sérénité. On va pas faire les difficiles, victoire des Celtics en double prolongation contre la deuxième franchise de Los Angeles (141-133). La bulle a fait le taf sans le troisième membre du Big Three et il monte en température à deux mois des Playoffs. Les fans de Boston ne pouvaient pas rêver mieux.

C’est dans des nuits comme ça que Jayson Tatum prouve que toute l’excitation qui l’entoure n’est pas surfaite. La tête aurait déjà pu être à Chicago mais le third year tenait à finir le boulot correctement avant d’aller soigner son égo au United Center en fin de semaine. Le message est passé, on a hâte de le voir activer le mode Playoffs comme en 2018 lorsque le temps sera venu.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top