Dollars

Le business de la NBA se porte bien : une valeur en hausse pour toutes les franchises, le seul classement où les Knicks dominent

backcourt nba

Par ici le cash !

Source image : Picsou

Comme chaque année aux alentours du All-Star Game, Forbes a publié son rapport sur la situation économique en NBA. Malgré quelques vagues qui ont secoué le navire, le business mené par Adam Silver se porte très bien tandis que les Knicks dominent encore le classement des franchises les plus chères de la Ligue. Comme quoi, l’argent et les résultats sont deux choses complètement différentes.

Finalement, la baisse des audiences relevée cette saison et le Hong Kong Gate qui a suivi le tweet de Daryl Morey n’ont pas trop endommagé le paquebot de la NBA. Le magazine économique Forbes signale ainsi une augmentation moyenne de la valeur des 30 franchises de la Ligue de 14%. Si votre rêve est de gagner au loto pour vous offrir votre équipe préférée, il va falloir gagner plusieurs fois où placer très intelligemment cet argent au préalable. Il vous coûtera en effet 2,12 milliards de dollars pour acheter les droits d’une franchise contre 1,9 milliard il y a un an. Une belle augmentation qui doit donner des idées à certains investisseurs même si le processus pour devenir un propriétaire en NBA n’est pas aussi simple que signer en bas d’un chèque. Mais la tendance signale aussi qu’il sera donc de plus en plus dur pour un ancien joueur d’intégrer le capital de sa franchise de cœur comme a pu le faire Michael Jordan qui détient la majorité des Hornets aujourd’hui. Kevin Durant, LeBron James ou Tony Parker ont donc encore du chemin à faire pour se payer un bébé de la sorte. A noter que la NBA signe la plus grosse augmentation devant la NFL (11%) et la MLB (8%). Le basketball s’internationalise chaque année un petit peu plus et l’Association cumulait près de 8,8 milliards de dollars de revenus la saison dernière soit une hausse de 10 points par rapport à l’exercice précédent. Avec l’ouverture d’une nouvelle salle à San Francisco et les rénovations effectuées à Boston, Cleveland, Philadelphie et Washington, le rapport attend à ce que ce chiffre augmente de 8% supplémentaires dans un an.

Tous les feux sont au vert et la courbe ne semble pas près de s’inverser selon Lee Berke de l’agence LHB Sports qui estime que les revenus de retransmission télévisée et de streaming devraient doubler lors de leur renégociation en 2025. Quand on sait que TNT et ESPN dépensent 2,7 milliards de billets verts par an pour diffuser les matchs, cela pourrait faire une jolie enveloppe en plus à se répartir équitablement entre les 30 franchises NBA. Mais même si elles touchent toute la même part du butin concernant les droits TV, certaines équipes s’en tirent mieux que d’autres. On commence à avoir l’habitude, ce sont les Knicks qui dominent ce classement pour la cinquième année consécutive avec une valeur estimée à 4,6 milliards de dollars (+15%). Si les fans New-yorkais espéraient en secret constater une baisse pour encourager James Dolan à vendre ses parts, le meilleur remède reste de boire un grand verre d’eau en matant des images d’archive. Même quand ils sont la risée de la Ligue, les Knicks font vendre et ça n’est pas demain que ça changera. Parmi les autres franchises qui rapportent du blé, les Lakers et les Warriors complètent un podium inchangé par rapport à il y a douze mois. Les Grizzlies, les Pelicans et les Wolves ferment la marche avec un peu plus de 1,3 milliards de dollars de valeur sur le marché selon ce même rapport. Mais on ne va pas plaindre les proprios qui possèdent tous des firmes à fort potentiel.

  • 1. New York Knicks: $4.6 milliards (+15%)
  • 2. Los Angeles Lakers: $4.4 milliards (+19%)
  • 3. Golden State Warriors: $4.3 milliards (+23%)
  • 4. Chicago Bulls: $3.2 milliards (+10%)
  • 5. Boston Celtics: $3.1 milliards (+11%)
  • 6. Los Angeles Clippers: $2.6 milliards (+18%)
  • 7. Brooklyn Nets: $2.5 milliards (+6%)
  • 8. Houston Rockets: $2.475 milliards (+8%)
  • 9. Dallas Mavericks: $2.4 milliards (+7%)
  • 10. Toronto Raptors: $2.1 milliards (+25%)
  • 11. Philadelphia 76ers: $2.0 milliards (+21%)
  • 12. Miami Heat: $1.95 milliard (+11%)
  • 13. Portland Trail Blazers: $1.85 milliard (+16%)
  • 14. San Antonio Spurs: $1.8 milliard (+11%)
  • 15. Sacramento Kings: $1.75 milliard (+13%)
  • 16. Washington Wizards: $1.775 milliard (+13%)
  • 17. Phoenix Suns: $1.625 milliard (+8%)
  • 18. Denver Nuggets: $1.6 milliard (+16%)
  • 19. Milwaukee Bucks: $1.58 milliard (+17%)
  • 20. Oklahoma City Thunder: $1.575 milliard (+7%)
  • 21. Utah Jazz: $1.55 milliard (+9%)
  • 22. Indiana Pacers: $1.525 milliard (+9%)
  • 23. Atlanta Hawks: $1.52 milliard (+17%)
  • 24. Cleveland Cavaliers: $1.51 milliard (+18%)
  • 25. Charlotte Hornets: $1.5 milliard (+20%)
  • 26. Detroit Pistons: $1.45 milliard (+14%)
  • 27. Orlando Magic: $1.43 milliard (+8%)
  • 28. Minnesota Timberwolves: $1.375 milliard (+9%)
  • 29. New Orleans Pelicans: $1.35 milliard (+11%)
  • 30. Memphis Grizzlies: $1.3 milliard (+8%)

Si vous vous inquiétiez pour les multimilliardaires qui possèdent les franchises NBA qui nous vendent du rêve toutes les nuits vous pouvez dormir sur vos deux oreilles. La faillite ce n’est pas encore pour demain. Tant mieux finalement, car on n’avait pas prévu de se mettre à regarder autre chose de toute façon.

Source texte : Forbes

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top