Knicks

Les Knicks ont trouvé leur homme fort : Leon Rose devient président, faites place au sauveur n°457 de New York

James Dolan

Masai Ujiri ? Nope. Welcome Leon Rose.

Source image : YouTube

Deux jours après avoir viré Steve Mills du poste de président, les Knicks ont trouvé son successeur ce jeudi à quelques heures de la trade deadline. Les fans des Raptors peuvent être rassurés car ce n’est pas Masai Ujiri qui va diriger les Knicks dans le futur.

Non, ça sera un certain Leon Rose. Immédiatement après le renvoi de Steve Mills mardi, le nom du big boss des Raptors Masai Ujiri est apparu, mais c’est donc Rose qui va reprendre les commandes des opérations basket du côté de la ville qui ne dort jamais. En cette période de trade deadline, c’est l’inévitable Adrian Wojnarowski d’ESPN qui a annoncé la nouvelle en compagnie de Ramona Shelburne. Décidément, il est sur tous les fronts le Woj aujourd’hui, transfert ou pas. Pour être parfaitement clair, l’arrivée de Leon Rose aux Knicks pour prendre la succession de Mills n’est pas encore officielle car les derniers petits détails sont encore à régler, et tout ça se fera après la deadline qui est fixée aujourd’hui à 21h heure française. Le futur nouveau président ne va donc pas gérer les différents dossiers concernant la franchise new-yorkaise ce jeudi, mais c’est lui qui s’occupera notamment de la prochaine draft ainsi que de la nomination du nouveau coach dans le futur, à condition évidemment que James Dolan ne fourre pas son nez partout. Parce qu’il ne faut pas oublier que l’entraîneur Mike Miller est actuellement dans un rôle d’intérimaire et qu’il faudra faire un choix concernant la personne qui dirigera l’équipe à l’avenir. Des décisions importantes à prendre donc, et c’est notamment pour cela que Dolan n’a pas voulu attendre pour éventuellement recruter Masai Ujiri, dont le contrat se termine seulement en 2021. De plus, on vous rappelle que le proprio des Knicks n’était pas très chaud à l’idée de lâcher une compensation pour obtenir Masai.

Mais qui est précisément ce Leon Rose ? Vous avez sans doute déjà entendu parlé de lui quelque part, car Rose est un agent très réputé (de l’agence CAA) qui a représenté des gros poissons durant sa carrière. Vous voulez des noms ? Allez, on balance. Karl-Anthony Towns, Joel Embiid, Chris Paul, Devin Booker, Carmelo Anthony, et même LeBron James et Allen Iverson. Bonjour le CV. Voilà qui devrait attiser les rumeurs concernant l’arrivée de certains joueurs à Gotham City. D’après Frank Isola de The Athletic New York, Rose serait également proche des anciens coachs Jeff Van Gundy, Tom Thibodeau et Mark Jackson, ou encore John Calipari de Kentucky. Donc clairement, il a les relations. Cependant, il n’a pas d’expérience concernant le poste même de président mais visiblement, ça ne gêne pas James Dolan. En voyant le succès d’un Bob Myers à Golden State ou d’un Rob Pelinka chez les Lakers, Dolan voulait suivre le modèle consistant à engager un ancien agent pour diriger une franchise. Et comme Leon Rose a une bonne relation avec le propriétaire des Knicks depuis des années, ça a matché. À noter également qu’il n’arrivera pas tout seul. En effet, les Knicks devraient engager William Wesley – connu également sous le blaze World Wide Wes – pour l’accompagner d’après Shams Charania de The Athletic. Wesley est un consultant de l’agence CAA, proche de Leon Rose et qui aurait lui aussi beaucoup d’influence et de relations en coulisses.

On va gentiment attendre l’officialisation de la nouvelle ainsi que le passage de la trade deadline, mais les Knicks ont visiblement fait leur choix. Leon Rose va prendre les commandes de l’aspect basket, avec William Wesley à ses côtés. Enfin le bon duo pour relancer New York ? 

Source texte : ESPN / The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top