Shaqtin a Fool

Shaqtin’ A Fool, Saison 2019-20 Vol. 11 : les Sixers s’y mettent à six pour taper les Bulls

Qui dit vendredi dit poisson pané à la cantine mais dit aussi et surtout Shaqtin’A Fool. Nouvelle édition aujourd’hui du bêtisier préféré de ton bêtisier préféré, avec une fois de plus de quoi se taper la tronche par terre au moins jusqu’à vendredi prochain. Et mercé gros Shaq, on ne te le dira jamais assez.

Encore une belle fournée de conneries cette semaine dans le Shaqtin, et honneur au dopage puisque c’est John Collins qui ouvre le bal avec une tentative d’homicide volontaire sur le banc des Raptors. En même temps, voir toutes ces victoires au bilan des champions en titre a de quoi rendre jaloux. Surtout quand on est classé dernier de NBA. On poursuit tout de suite avec Darius Garland qui ne s’est encore pas fait des amis dans le vestiaire des Cavaliers avec une passe de alley-oop pour la tranche. Pour enchaîner ? Les Pistons et les Kings nous proposent de découvrir un tout nouveau sport à base de sprints et de pirouettes. Pour les amateurs de cette nouvelle pratique baptisée Hourra Basket, le prochain rendez-vous aura lieu au Golden 1 Center le 1er mars même si ça aurait eu plus de sens un mois plus tard. Et pour continuer avec les inventeurs de règles, les Sixers ont décidé de s’y mettre à six pour battre Chicago. S’ils avaient perdu ce soir là, on pouvait vraiment plus rien pour eux.

Voilà pour les candidats à la meilleure barre de rire de la semaine. Ici ? Difficile de faire un choix mais on avoue que… la clutchitude de Robert Covington n’a pas vraiment d’égal.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top