MVP Rankings

MVP Ranking 2019-20 : pas de changement au top, mais la quinzaine a été difficile pour certains

James Harden pari

On ne vise personne.

Source image : YouTube

Avec le NBA Paris Game de ce soir, ce vendredi 24 janvier n’est évidemment pas un vendredi comme les autres. Mais ce n’est pas pour autant qu’on va laisser de côté notre traditionnel MVP Ranking, surtout que le Top 5 a un peu bougé depuis la dernière fois. Allez, on fait le point sur tout ça avant de mater le festival du Greek Freak à l’AccorHotels Arena. 

#5 – Anthony Davis (Lakers)

Anthony Davis Lakers vs Warriors

Statistiques : 26,3 points, 9,2 rebonds, 2,5 contres, 50,2% au tir, 86,7% aux lancers francs
Bilan : 36-9 (6-2 sur la dernière quinzaine)
Performances marquantes de la dernière quinzaine : /

Trois petits matchs. Depuis qu’il s’est éclaté le dos face aux Knicks le 7 janvier dernier, Anthony Davis n’a participé qu’à trois rencontres – dont la taule encaissée face à Boston lors du MLK Day – et il a été plutôt discret. Forcément, difficile de ne pas tomber au classement vu la concurrence hardcore cette année. Et puis il faut dire aussi que les Lakers ont plutôt assuré sans leur monosourcil, avec quatre victoires en cinq matchs (victoire à Dallas, Oklahoma City et Houston quand même) sous l’impulsion notamment d’un LeBron en mode patron. Tout ça, ça joue un peu contre AD dans le MVP Ranking, même si ça ne remet évidemment pas en cause l’importance du bonhomme dans le succès des Lakers.

#4 – James Harden (Rockets)

Statistiques : 36,6 points, 6,2 rebonds, 7,4 passes décisives, 44,1% au tir, 85,9% aux lancers francs
Bilan : 27-16 (2-4 sur la dernière quinzaine)
Performances marquantes de la dernière quinzaine : 32 points, 12 rebonds et 8 assists vs. Timberwolves (10/01)

Autre joueur qui tombe au classement, James Harden. Impossible de laisser le Barbu sur le podium après la quinzaine pourrie des Rockets et ses performances vraiment pas top. Les Fusées ont perdu quatre matchs consécutifs et de façon assez pathétique parfois, il faut bien le dire. Dans ce marasme, l’arrière est passé au travers à plusieurs reprises avec une maladresse offensive qui pique les yeux. Il y a eu notamment ce terrible 1/17 du parking contre le Thunder par exemple lors du MLK Day, ainsi que sa performance à seulement 13 points (plus faible total de la saison) à 3/12 au tir face à Portland. Sur ses six derniers matchs, Harden a shooté à… 36,7% (47/128) et 25% du parking (17/68).

#3 – Luka Doncic (Mavericks)

Luka Doncic

Statistiques : 29,1 points, 9,6 rebonds, 9,0 passes décisives, 46,6% au tir
Bilan : 28-16 (5-2 sur la dernière quinzaine)
Performances marquantes de la dernière quinzaine : 25 points, 15 rebonds et 17 assists @ Kings (15/01), 35 points, 8 rebonds et 7 assists vs. Blazers (17/01), 36 points, 10 rebonds et 9 assists vs. Clippers (21/01)

Avec les malheurs des uns et des autres, Luka Doncic en profite pour intégrer le podium, même s’il n’a pas non plus réalisé la meilleure quinzaine de sa saison. Mais les Mavericks ont retrouvé le droit chemin après un passage un peu difficile en remportant cinq de leurs six derniers matchs, et Luka n’est évidemment pas étranger à cela. Doncic a sorti un triple-double XXL face aux Kings, avant d’enchaîner deux rencontres à au moins 35 pions face aux Blazers et aux Clippers. Grâce à leur génie de la balle orange, les Texans ont retrouvé le Top 5 de l’Ouest, eux qui ont dégagé leurs voisins de Houston avec une victoire de plus au compteur.

#2 – LeBron James (Lakers)

lebron

Statistiques : 25,2 points, 7,7 rebonds, 10,8 passes décisives, 49,4% au tir
Bilan : 36-9 (6-2 sur la dernière quinzaine)
Performances marquantes de la dernière quinzaine : 35 points, 16 rebonds et 7 assists @ Mavericks (10/01), 31 points et 12 assists @ Rockets (18/01), 27 points, 12 rebonds et 10 assists @ Nets (23/01)

LeBron James a profité de l’absence de son copain Anthony Davis pour ajouter quelques performances bien marquantes à son CV. Les Lakers ont continué à gagner sans AD et BronBron a martyrisé du monde. Dallas, Cleveland et Houston ont notamment pris cher face au King, qui est d’ailleurs sur le point de dépasser un certain Kobe Bryant au classement du scoring all-time. À 35 balais, le numéro 23 de Los Angeles continue d’évoluer à un niveau de MVP soir après soir et sa franchise reste confortablement en tête du Wild Wild West. Certes, les Angelinos ont laissé filer un match à la maison contre Orlando et un autre du côté de Boston, mais ils ont encore une marge de quatre défaites sur leur dauphin.

#1 – Giannis Antetokounmpo (Bucks)

Giannis Antetokounmpo

Statistiques : 30,0 points, 12,9 rebonds, 5,6 passes décisives, 55,4% au tir
Bilan : 39-6 (6-0 sur la dernière quinzaine)
Performances marquantes de la dernière quinzaine : 37 points et 9 rebonds vs. Knicks (14/01), 32 points, 17 rebonds et 7 assists vs. Celtics (16/01), 28 points, 14 rebonds et 10 assists vs. Bulls (20/01)

La deuxième partie de la saison régulière a commencé, et les Bucks de Giannis Antetokounmpo sont toujours intouchables. Invaincus depuis le 6 janvier, les hommes de Mike Budenholzer surclassent la concurrence et le Greek Freak n’a même pas besoin de forcer son talent. Les stats de Giannis restent cependant très sales, avec des moyennes de 28,5, 13,2 rebonds et 6,0 caviars sur les six matchs de la dernière quinzaine, le tout en seulement 28,2 minutes de jeu par rencontre. Bref ça déroule, ça tape des triple-doubles et des matchs à 37 points en 21 minutes (coucou les Knicks), et ça reste seul en tête de notre MVP Ranking.

Ils ne déméritent pas : Kawhi Leonard (Clippers), Jimmy Butler (Heat), Nikola Jokic (Nuggets), Donovan Mitchell (Jazz)

Comme on a dépassé la mi-saison, on a décidé de raccourcir un peu la liste des mentions. Pascal Siakam, Joel Embiid et Kemba Walker ont notamment sauté. Si Toronto est sur le podium de l’Est, Spicy P a raté pas mal de matchs et n’a pas encore retrouvé son meilleur niveau depuis son retour. Embiid est lui à l’infirmerie depuis début janvier et la campagne globalement décevante des Sixers ne joue pas en sa faveur. Concernant Kemba, les Celtics ont récemment connu un trou d’air (six défaites en huit matchs courant janvier) et il s’est moins montré sur le plan individuel suite à une absence d’une dizaine de jours début 2020. Et puis il a à côté de lui des jeunots comme Jayson Tatum et Jaylen Brown qui font du bruit quand même. Donc voilà, plus on avance, moins on a de vrais candidats. Par contre, il y en a certains qui montent sérieusement en puissance au fur et à mesure que la saison avance. L’exemple parfait ? Kawhi Leonard, récemment nommé joueur de la semaine. Le dernier MVP des Finales est actuellement en feu avec six matchs consécutifs à plus de 30 points, dont quatre à plus de 35 et une pointe à 43 face aux Cavaliers. Chaud !

Quelques changements donc dans notre MVP Ranking de cette semaine, même si le Top 2 reste toujours le même, avec Giannis Antetokounmpo qui continue de mener la danser en tête du classement. Rendez-vous le 7 février prochain pour une nouvelle update. 

2 Commentaires

2 Comments

  1. Windy City Assasin

    24 janvier 2020 à 15 h 17 min at 15 h 17 min

    Pour moi, il reste un trio qui peut gagner ce trophée : Giannis / LeBron / Kawhi (dans l’ordre).

    Doncic est trop loin en terme de bilan, Davis caché par LeBron et Harden et les Rockets beaucoup trop décevants.

  2. killerdescore

    24 janvier 2020 à 17 h 30 min at 17 h 30 min

    AD se battra pour le DPOY mais Giannis est bien parti pour avoir le MVP + DPOY + championship ring

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top