Thunder

Chris Paul a encore régalé face aux Rockets : Daryl Morey à la recherche d’une sauvegarde MyGM pour revenir sur le trade

CP3 est-il l’avenir du Thunder ? What the fuck, la question commence à se poser.

Source image : YouTube-NBA

En temps normal, le 12 juillet est plutôt consacré à nos amis footballeurs. C’était le cas encore cet été jusqu’à ce que… le Woj nous lâche une de ses bombes dont il a le secret. Blockbuster trade à l’Ouest entre Chris Paul et Russell Westbrook. Wow. Et etant donné le niveau qu’il affiche cette saison, c’est que ça chercherait presque à le faire revenir du côté du Texas.

Qui misait un écu sur le Thunder en début de saison ? Plus de Paul George, plus de Russell Westbrook, mais des picks de draft à en rendre jaloux les Nets et… Chris Paul. Non vraiment, on ne pensait pas voir une telle équipe d’Oklahoma City. Ni un aussi bon CP3 d’ailleurs et les deux sont évidemment liés. Houston ne pensait pas non plus qu’il serait aussi bon, et pourtant…

Les deux ex se rencontraient deux fois ces quinze derniers jours, l’occasion pour le désormais meneur de l’Oklahoma de montrer ce qu’il sait faire, comme si deux ans dans le Texas n’avait pas suffi. Il a donc commencer par prendre les choses en main pour le retour de Russ à la Chesapeake Arena début janvier. Ça donne 18 pions à 50% au tir, 6 rebonds, 5 passes dé, 4 steals mais surtout une masterclass pour montrer à D’Antoni qu’on peut aussi marquer à mi-distance dans ce sport… et un petit pont sur Hartenstein. Comme quoi, il n’y a pas besoin de mettre 48 points pour influencer un match. C’est simple, efficace, d’une propreté redoutable.

Et hier soir, le Point God jouait donc à nouveau ses anciens coéquipiers, et il a donc… pris les siens sur son dos (et son contrat aussi) pour les mener sur le chemin de la victoire, une nouvelle fois. Il a aussi bien été aidé par le forceur avec la grosse bebar d’en face mais ça c’est une autre histoire. Toujours est-il qu’à la mi-temps il est déjà à… 27 points, à 9/12 dont 4/5 du parking. Il finira avec 1 point en plus, 7 rebonds, 3 assists et 3 interceptions, puis surtout une deuxième win face à Houston. Il va peut-être sur ses 35 printemps mais Chris Paul est en forme cette saison, il n’a pas connu les blessures, et tient bien son rôle de daron du vestiaire. Les performances face à son ancienne franchise ne sont pas d’ailleurs pas les seules satisfaisantes cette saison. Paulo a réalisé des prestations pleines de clutch face aux Nets ou face aux Mavs notamment et il a aussi géré face à Portland, entre autres. Rien à dire, pur exercice 2019-20, une saison de… All-Star. Le meneur provoquerait presque des regrets du côté de SpaceTown et Sam Presti doit peut-être même se demander si ce n’est pas à lui qu’il faut filer les clés du camion pour mener OKC au sommet de la Ligue. Wow, ce genre de phrase…

Nous sommes peut-être les premiers à nous moquer de son contrat et quand il manque un quart de la saison dont les moments les plus importants, évidemment. Cependant, encensons aussi le joueur quand il réalise une telle saison, avec les productions qui vont avec. Mais attention, la fouine reste selon nous toutefois un peu trop calme. Il voudrait pas aller se taper un peu dans un tunnel, histoire de remettre un peu de paillettes dans notre trashtalking ?

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top