Kings

Luka Doncic pensait qu’il allait se faire drafter par Sacramento : voilà une décla qui ne va pas remonter le moral des fans des Kings

Luka Doncic

Arrête Luka, ils sont déjà assez démoralisés comme ça…

Source image : YouTube

C’est l’une des grandes questions de notre époque. Comment Luka Doncic a-t-il pu être sélectionné seulement en numéro 3 de la Draft 2018, puis échangé à Dallas par Atlanta ? Parmi les équipes qui ont laissé passer Luka, il y a les Kings et visiblement, le prodige slovène s’attendait à partir à Sacramento pour démarrer son aventure NBA.

Si vous êtes fan des Kings, on préfère vous prévenir. La lecture de cet article pourrait provoquer chez vous une déprime soudaine et intense, et vous enfoncer un peu plus dans la misère. On sait que la saison actuelle n’est pas facile pour vous étant donné les résultats en carton de votre équipe préférée. Il y avait de l’espoir pour cette année après la campagne prometteuse de l’an passé, mais les Kings sont redevenus les Kings, avant-derniers à l’Ouest avec un pauvre bilan de 15 victoires pour 27 défaites et quatre revers consécutifs. On sait que vous souffrez en voyant une nouvelle fois votre équipe dans les profondeurs du classement, et on n’est pas là pour tirer sur l’ambulance. Mais on a un boulot à faire et cette déclaration de Luka Doncic mérite d’être soulignée. Alors maintenant, c’est à vous de faire un choix, à vos risques et périls. Voici la décla, via The Athletic.

« Les Kings étaient venus à Madrid (pour le voir jouer sous le maillot du Real et pour dîner ensemble le 5 juin 2018). Ils étaient venus avec le propriétaire. Tout le monde était là, donc je pensais vraiment qu’ils allaient me drafter. »

« With the second pick in the 2018 NBA Draft, the Sacramento Kings select Luka Doncic, from Ljubljana Slovenia and Real Madrid. » Ah oups, il n’a pas dit ça le grand chauve ? Ah oui, c’est vrai, les Kings ont préféré miser sur Marvin Bagley III de l’université de Duke, estimant que ce dernier était plus complémentaire avec la mobylette De’Aaron Fox, le jeune meneur sélectionné une année plus tôt en cinquième position. Quand Luka a été interrogé concernant le choix des Kings de ne pas le sélectionner, il a répondu par les propos suivants.

« Je pense que c’est à cause de l’Euroleague. Ce n’est pas le même basket. En Europe, dans la ligue espagnole, je tournais à 12 points par match, et 14 points en Euroleague. Donc c’est un basket différent. »

Un basket différent, et des interrogations concernant la capacité de Luka à s’adapter au jeu NBA après avoir pourtant tout défoncé en Europe. Très rapidement, Doncic a fait comprendre à tout le monde – et en particulier à ceux qui ont douté de lui – qu’il était NBA ready et même bien plus que ça. On parlait d’un prodige, on a carrément un phénomène qui réalise actuellement une saison all-time pour un gamin de 20 piges. Rookie de l’Année l’an passé, il évolue désormais à un niveau de MVP avec des statistiques de 28,9 points, 9,7 rebonds et 9,0 passes décisives par match, portant ainsi Dallas vers un bilan de 27 victoires pour 15 défaites, un bilan exactement à l’opposé de celui des Kings. Ouch. C’est le cas de le dire, d’autant plus que Marvin Bagley III donne l’impression de passer plus de temps à l’infirmerie que sur les parquets. S’il est prometteur et talentueux, MBIII a joué seulement 12 rencontres cette saison pour des moyennes de 14,2 points et 6,8 rebonds.

Les Kings ont laissé filer un phénomène de la balle orange lors de la Draft 2018, et leur projet a du plomb dans l’aile (à cause notamment des blessures) après la belle campagne de la saison dernière. Quant aux Mavs, ils dépassent les attentes grâce aux exploits de Luka. Y’a de quoi rager non ?

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top