Equipe de France

L’Équipe de France dévoile ses 12 joueurs pour les premiers matchs de qualification à l’Euro 2021 : la Draft 2016 en force !

Manque plus que TLC et Petr Cornelie et le compte est bon !

Source image : FFBB

A peine remis de nos émotions chinoises, c’est reparti pour un tour. En attendant les Jeux Olympiques de Tokyo cet été, nos Bleus préparent déjà la suite et notamment l’EuroBasket 2021 qui se déroulera dans quatre pays. La liste des douze joueurs retenus pour représenter l’Équipe de France lors des deux premiers matchs de qualification a été dévoilée par la Fédération en fin d’après-midi.

On les avait laissés avec la médaille de bronze autour du cou à Pékin, ils sont prêts à remettre le bleu de chauffe pour nous qualifier à l’EuroBasket 2021 afin d’essayer de revivre les mêmes émotions qu’en 2013. Enfin pas tout à fait, car à part le staff emmené par Vincent Collet, il y aura beaucoup de nouvelles têtes lors de cette première trêve internationale de l’année pour affronter l’Allemagne le 21 février et le Monténégro le 24 février. On commence quand même par les classiques avec Axel Toupaye, Amath M’Baye et Paul Lacombe, qui étaient tous les droits dans le groupe qui avait mis fin au règne de Team USA sur la scène internationale. Parmi les autres visages connus, Yakuba Ouattara, Axel Julien, Moustapha Fall, Axel Bouteille, Hugo Invernizzi et Alexandre Chassang ont déjà été bizutés chez les Bleus. Ils pourront donc s’en donner à cœur joie avec les deux petits nouveaux de la bande et membres de la fameuse Draft NBA à l’accent français en 2016. Finalement, ni Isaïa Cordinier ni David Michineau n’a eu sa chance dans la Grande Ligue mais ils ont tous les deux réussi à surmonter les obstacles pour être officiellement reconnus parmi les meilleurs Frenchies de leur génération avec cette sélection en EDF.

Si vous êtes forts en maths ou que vous avez l’habitude de compter les cartes à la coinche, vous avez peut-être réalisé qu’il manquait un dernier nom dans cette short liste. C’est bien Guerschon Yabusele qui va en profiter pour faire ses grands débuts chez les Bleus. Lui aussi un peu oublié après sa sélection par les Celtics en seizième position de cette même Draft magique, l’ancien Roannais s’éclate actuellement avec les Monkey Kings de Nanjing dans l’espoir de se refaire une place en NBA. L’ailier fort a probablement dû faire le forcing auprès de ses dirigeants pour obtenir un bon de sortie exceptionnel afin de représenter les couleurs de son pays. Un honneur que n’auront évidemment pas les NBAers qui attendront sagement les Jeux Olympiques pour enfiler de nouveau le maillot bleu. Quant à ceux qui qui souhaitaient découvrir un peu plus Théo Maledon, il faudra toujours se tourner du côté de Villeurbanne. Le prospect annoncé parmi les Lottery picks de la prochaine Draft a déjà un rythme assez soutenu avec l’ASVEL et joue gros sur le plan personnel cette saison.

# Meneurs : Axel Julien (Dijon), David Michineau (Boulogne-Levallois)

# Arrières : Paul Lacombe (Monaco), Yakuba Ouattara (Monaco), Isaïa Cordinier (Nanterre)

# Ailiers : Amath M’Baye (Izmir), Axel Toupane (Malaga) et Axel Bouteille (Bilbao)

# Ailiers-forts : Guerschon Yabusele (Nanjing), Alexandre Chassang (Dijon) et Hugo Invernizzi (Limoges)

# Pivot : Moustapha Fall (Ankara)

Pour les curieux qui se demandent comment se passent les qualifications, la France se trouve dans un groupe de quatre équipes avec l’Allemagne, le Monténégro et la Grande-Bretagne. En tant que pays organisateur, les Allemands de Dennis Schröder sont donc assurés de participer à la compétition qui se déroulera du 2 au 19 septembre 2021 à Berlin mais également à Prague, Milan et Tbilisi. Parmi les trois autres membres du groupe, l’EDF devra donc terminer avec l’un des deux meilleurs bilans pour obtenir son ticket. Sur le papier, on voit mal les British venir mettre leur petit grain de sel là-dedans. Sauf si Luol Deng revient avec son niveau de Chicago et que O.G. Anunoby obtient une dérogation spéciale de la part des Raptors.

On se donne donc rendez-vous le 21 février pour le lancement de ce tournoi qualificatif avec un petit voyage en Allemagne histoire de se mettre dedans. Il n’y a pas de raison de s’en faire mais on observera ça de près pour voir qui se montre à son avantage et pourrait foutre les plans de Vincent Collet en l’air pour faire son roster qui ira à Tokyo cet été.

Source texte : FFBB

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top