Lakers

Attention au coup de chaud de Rob Pelinka à la deadline : il n’y a que LeBron James et Anthony Davis qui sont intouchables

Rob Pelinka

Mais du coup… Vogel aussi est transférable. Kidd prépare déjà un sale coup.

Source image : YouTube - Lakers

Après des années sans Playoffs, les Lakers jouent le titre cette saison, c’est une certitude. Ainsi, le general manager, Rob Pelinka, pourrait s’activer sur le marché si des bonnes occasions se présentent. A part ses deux superstars, personne n’est à l’abris de changer d’adresse avant la deadline.

A part si vous vivez dans une grotte, vous savez que les Lakers font un très bon début de saison. En fait, ça fait des années qu’on ne les avait plus vu à ce niveau. Il ne fait aucun doute concernant les espoirs qu’ils ont d’aller jouer le titre en juin prochain. Ils sont au-dessus de la NBA… à deux équipes près. En effet, deux équipes semblent capables de venir les titiller dans cette course au titre. Ce sont les Clippers et les Bucks. Les premiers ont remporté les deux matchs dans le derby des Angelinos. Les autres ont aussi vaincu les purple and gold fin décembre dans leur premier affrontement de saison régulière. Surtout, ils risquent de se rencontrer aux moments le plus important de la postseason. Il y a tout de même pas mal de chance que Milwaukee aille en Finales tellement ils dominent la Conférence Est. Puis, si le voisin de L.A. se ressaisit et décide de faire jouer ses stars plus d’un match sur deux, il se peut que ce soit une finale de Conf’. Autant vous dire que Rob Pelinka est pas mal chaud pour bien checker d’ici la trade deadline ce qu’il y a de dispo pour venir contrer les éléments des Daims et des Voiliers, qui seront d’ailleurs aussi ses principaux concurrents pour faire des bonnes affaires avant le 6 février. En tout cas, l’ancien agent de Kobe Bryant n’aurait que deux joueurs intouchables dans son roster selon le Los Angeles Times.

Du coup, si une affaire se présente pour gêner ses principaux adversaires, Rob Pelinka pourrait dealer. Contre quoi ? Bien.. il reste extrêmement flex parce qu’à part le duo que forment le Anthony Davis et LeBron James, personne n’est intransférable. Ça a le mérite d’être clair. Quelques joueurs ont d’ailleurs de la valeur sur le marché, Kyle Kuzma c’est bien dans ta direction qu’on regarde là. Plus d’une franchise est venue se renseigner sur le garçon. C’est dire qu’il intéresse du monde celui-ci ! Cela fait une décennie que les Lakers adn’ont pas gagné un titre et dans une franchise aussi prestigieuse cela manque. Rob Pelinka serait capable de s’inspirer de Masai Ujiri et de la trade deadline de la saison dernière du côté du Canada. Mais à quel point et pour récupérer qui ? Pour rappel, le GM des Raptors avait lâché pas mal de joueurs pour s’attirer les services de Marc Gasol. Vous connaissez la suite…

La trade deadline est toujours le 6 février. Si les Lakers doivent vraiment procéder à des changements pour s’adjuger le titre, on espère de notre côté qu’ils garderont au moins Javale McGee. Imaginez ce crack avec un troisième doigt bagué… La prophétie se réaliserait.

Source texte : Los Angeles Times

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top