News NBA

Josh Richardson nommé joueur de la semaine avec DeMar DeRozan : oubliez Jojo et Benjamin, il est là le vrai FP des Sixers

Oui oui, Josh Richardson !

Source image : @NBA

C’est la tradition. Chaque lundi rime avec joueurs de la semaine et en ce 13 janvier, on a deux extérieurs qui sont récompensés pour la première fois de la saison. Josh Richardson remporte la mise à l’Est, et DeMar DeRozan fait de même à l’Ouest.

Pour Josh Richardson, c’est même une première en carrière. Il n’avait jamais été récompensé depuis son arrivée dans la Grande Ligue mais c’est désormais chose faite. Si ce choix de la NBA va probablement en surprendre plus d’un, on va quand même souligner la semaine de qualité réalisée par J-Rich sous le maillot des Sixers. Trois matchs au compteur, et des statistiques de 22,7 points (à 51,1% au tir) et 3,7 passes décisives par rencontre pour un bilan de deux victoires et une défaite. Richardson est notamment monté jusqu’à 29 pions dans le choc remporté face à Boston jeudi dernier, où Joel Embiid n’a pas pu participer, lui qui est actuellement à l’infirmerie. L’ami Josh a également planté 23 unités dans une victoire contre Oklahoma City quelques jours plus tôt. Tout ça pour dire qu’il a bien élevé son niveau de jeu la semaine passée et a ainsi aidé les Sixers à revenir un peu sur le droit chemin, eux qui ont connu pas mal de galères ces derniers temps.

Quant à DeMar DeRozan, il a cartonné en montrant son meilleur visage. Pendant quatre matchs, on a eu droit à du DMDR qualité ++. Il a tourné à des moyennes de 29,3 points, 6,5 rebonds et 6,0 passes décisives, le tout avec une superbe efficacité au tir. 39/62 au shoot, c’est-à-dire quasiment 63% de réussite, à base de jeu mi-distance et de paniers près du cercle. Vous ajoutez à ça un 37/41 sur la ligne des lancers francs (90,3%), et vous obtenez une semaine vraiment pas dégueu. Ah oui, on oubliait, il a aussi profité de son retour au Canada pour découper Chris Boucher. Dans ce match à Toronto, il s’est notamment montré décisif pour les Spurs, qui ont réussi un bien joli come-back pour remporter une troisième victoire en l’espace de quatre matchs. La superbe forme actuelle de DeRozan a permis aux Texans de taper les Bucks et les Celtics en plus des Dinos. Pas mal le tableau de chasse n’est-ce pas ? Paradoxalement, c’est quand DeRozan a scoré le plus que les Spurs ont perdu. C’était à Memphis, avec un DeMar à 36 points. Pour l’anecdote, c’est la première fois que DMDR est récompensé sous le maillot de San Antonio.

Voilà pour la dernière édition des joueurs de la semaine. Pas les noms les plus bling bling, mais disons que ça met un peu de variété. Parce que Giannis chaque lundi, à force c’est lassant pour la NBA.

Source texte : @NBA

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top