Top Ten

NBA Top dunks de la semaine : faudrait dire aux Lakers de laisser de la place pour les autres hein

Aujourd’hui c’est mardi ! Alors oui c’est le deuxième jour de la semaine, celui qui t’embête bien parce que Michel de la compta est trop souriant pour un début de journée. Mais en NBA, le mardi c’est le jour des tops de la semaine passée, alors posez-vous tranquillement, on vous amène les meilleurs dunks. 

On va regarder tous ensemble ces meurtres et on vous facilite les choses avec un petit programme, ouais on sait on est quand même grave cool avec vous. Alors autant vous le dire tout de suite, vous allez voir énormément de joueurs des Lakers dans cette vidéo. On commence par du classique, Anthony Davis qui rattrape un alley-oop de Danny Green derrière sa tête pour ensuite aller éclater l’arceau. On retrouve Davis quatre fois dans ce top mais on retiendra qu’il a assassiné Aron Baynes, désormais habitué à se faire détruire. Pour rester à Los Angeles, on retrouve LeBron James à plusieurs reprises et bien sûr l’inévitable Alex CARUSOOO. Le meneur à la calvitie légendaire claque un dunk simple, seul en contre-attaque, mais c’est dans le top parce que la hype tout ça vous comprenez… Dans la catégorie des réceptions dignes de la NFL, on a Mitchell Robinson qui va chercher le ballon on ne sait z’où pour le claquer ensuite, puis vient un habitué de ce genre de top avec Giannis Antetokounmpo qui postérisent des pères de famille sans aucune pitié. On a aussi du Kelly Oubre Jr., qui écrase des pivots bien comme il faut. En parlant d’écraser des pivots, il y a également du Domantas Sabonis sur Norvel Pelle et du Jarrett Culver qui fait la même à Robin Lopez, on vous laisse aller voir cette violence. Après, on voit que Ja Morant, Derrick Jones Jr. et Aaron Gordon se chauffent pour un éventuel concours de dunks au mois de février, du classique. Et pour finir, une grosse mention à Dédé Drummond, qui s’est poussé pour ne pas être présent sur le poster de Donovan Mitchell, on apprécie la technique de lâche survivant. Voilà, on vous laisse quand même des surprises donc régalez-vous devant ces sept minutes de violence.

Bon voilà, un peu de tendresse et de poésie pour commencer la semaine, une bonne dose de violence sucrée. Préparez-vous, c’est qu’un échauffement avant le Slam Dunk Contest qui arrive à grands pas.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top