Los Angeles Clippers

Lou Williams baptise son fils Syx en référence à ses trophées : on a hâte de savoir comment KD va appeler son prochain gosse

Loiu Williams

Plutôt Cupcake ou Zone de Confort ?

Source image : NBA League Pass

Absent du match à Sacramento programmé à la Saint Sylvestre, Lou Williams n’avait pas pris de l’avance pour célébrer le passage à une nouvelle décennie avec ses potes de Los Angeles. L’arrière des Clippers était aux côtés de sa compagne pour la naissance de son troisième enfant sobrement baptisé Syx. Normalement, vous avez déjà compris la référence.

Si commencer les matchs sur le banc est habituellement vécu comme une défiance ou un manque de confiance de la part du coach, il y en a un qui s’est fait une spécialité à exceller parmi les remplaçants. Car on le sait bien, qu’est-ce qui est encore plus important que de commencer sur le terrain ? Finir les matchs avec la balle entre les mains évidemment. Et on ne parle pas de garbage mais bien de money time où chaque possession vaut de l’or et où l’entraîneur de garde que ses meilleurs joueurs sur les planches. Lou Williams n’a pas encore battu le buzzer cette saison mais ça ne saurait tarder, lui qui est déjà bien parti pour obtenir une quatrième statuette de meilleur sixième homme de l’année après celles de 2015, 2018 et 2019. Très légèrement en-deçà au niveau du scoring, il n’a jamais autant délivré de caviars dans sa carrière et affiche toujours les mêmes pourcentages (19,2 points, 6,2 passes et 3 rebonds à 36% de loin en 30,1 minutes de moyenne). Son concurrent le plus sérieux se trouve peut-être dans sa propre équipe tellement le duo qu’il forme avec Montrezl Harrell roule sur la concurrence depuis plus d’un an. Landry Shamet est tranquille, ce bon vieux Louis ne changerait sa place pour rien au monde.

Torpiller les défenseurs adverses entre la fin du premier quart-temps et le début du deuxième est devenu sa spécialité et il prend du plaisir à sortir du banc au point de vouloir associer cela à la chair de sa chair selon ESPN. Déjà père de deux petites filles, Lou Will vient d’accueillir un nouveau membre dans sa famille et a décidé d’appeler son fils Syx en référence à ses titres de 6MOY. On imagine un peu la gueule de sa compagne quand il lui a proposé le prénom pour la première fois mais à force de vouloir la convaincre, la maman a fini par accepter ce nom pour le moins original. Ça nous a quand même donné quelques fous-rires en essayant d’imaginer quel prénom voudraient donner les autres joueurs de la Ligue à leur progéniture. Beardy pour James Harden, Micro-Processor pour Joel Embiid ou encore DNP pour Nico Batum, Cupcake pour KD et Lol pour Kawhi Leonard. Une belle bande de futurs All-Stars pour sûr avec Bronny James en vétéran.

C’est aussi pour ça qu’on adore les cainris et leur culture si particulière. Les types sont tellement dans le délire qu’ils sont prêts à inventer des prénoms pour gonfler leur palmarès. On souhaite donc bonne chance à Madame Westbrook pour ses futurs triplés. Sachant qu’elle a déjà eu des doublés, ça va commencer à faire beaucoup.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top