Lakers

Kyle Kuzma intéresse du monde, mais les Lakers ne veulent pas le lâcher : Eminem devrait donc bien rester à L.A.

Eminem

Ce n’est pas un hasard s’il a teint ses veuch aux couleurs du club. C’est qu’il sait qu’il n’aura pas à changer de chasuble tout de suite.

Source image : YouTube

Plusieurs franchises aimeraient faire du pied à la plus belle chevelure de toute la Californie, mais les Lakers n’ont pas prévu de lâcher Kyle Kuzma de sitôt. Ils ont un titre à aller chercher et LeBron ne soulèvera pas de trophée sans y voir le reflet des cheveux d’or de Kuz.

Slim Shady a peut-être des stats en baisse du côté de L.A. mais ça ne l’empêche pas d’attirer les coups d’œil de la concurrence, selon Shams Charania de The Athletic. Le jeune homme de 24 ans a vu son rôle dans l’effectif des pourpre et or diminuer avec l’arrivée d’Anthony Davis. Le steal de la Draft 2017 est passé de 18,7 points et 5,5 rebonds en 33,1 minutes à 12,1 points et 3,5 rebonds en 23,6 minutes. Car inévitablement, lorsqu’on est avant tout un scoreur, l’arrivée d’un géant qui sait tout faire et dont le patron de la ville veut faire le point d’ancrage de toute l’attaque, ne peut que signifier une réduction du nombre de tickets shoot. Adieu donc les fins de possession en iso confiées à Kyle la saison passée, quand LeBron James était absent. Bonjour le catch and shoot en sortie de pick et les coupes dans la zone restrictive quand le King supervise depuis le poste bas. Du coup, dans les stats, on a un peu l’impression que Kuz a passé l’été à chiller chez sa coiffeuse plutôt que de suer dans un gymnase. En réalité, il s’adapte à un nouveau coach, un nouveau système offensif, un nouveau rôle, des nouveaux collègues, le tout avec quelques pépins physiques à gérer. Pas facile non plus de réagir du tac au tac à tout ça, mais il monte en puissance en ce moment avec plusieurs belles perfs en sortie de banc.

Dans ce contexte-là, où la valeur du Kuz sur le marché est plus faible qu’avant, les dirigeants avides de talent ont étudié son dossier pour éventuellement proposer un trade avant le 6 février et la date limite des transferts. Il n’est que dans sa troisième année parmi les pros et le potentiel affiché fait vite oublier la baisse de sa production statistique. Cependant, toujours selon The Athletic, les dirigeants de L.A. n’ont pas l’intention d’échanger Kyle. Le chouchou du Staples Center fait encore partie intégrante des plans pour l’avenir de la franchise. Trust the process, comme ils disaient sur la côte Atlantique. Rob Pelinka compte encore sur Kuz pour s’affirmer en troisième option offensive derrière les deux cyborgs afin d’emmener le groupe vers les Finales NBA. Alors si trade il y a chez les Lakers, gros trade ce ne sera pas. Ils n’ont aucune raison apparente de tout chambouler à la mi-saison dans la mesure où le groupe fonctionne très bien (si on oublie le trou d’air récent avec quatre défaites consécutives).

Kyle Kuzma ne devrait donc pas quitter les plages de Los Angeles avant la trade deadline. Une bonne nouvelle pour ses fans et pour sa teinture qui pourra rester blonde encore un moment. Mais aussi une bonne raison de rager pour Lonzo et Brandon, à qui AD vient encore de foutre 40 points sur le pif pendant que Kuz sirotait un Malibu.

Source texte : The Athletic

1 Comment

1 Comment

  1. SOUMBO

    6 janvier 2020 à 10 h 50 min at 10 h 50 min

    « Slim shady » vous êtes énorme chez trash talk😂😂😂

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top