Lakers

Lonzo Ball, Brandon Ingram et Josh Hart honorés au Staples Center : L.A. n’oublie pas ceux qui ont permis de pécho Anthony Davis

C’est quand même grâce à eux si AD cartonne aujourd’hui aux côtés de LeBron.

Source image : Twitter @MarkG_Medina

La nuit dernière, la rencontre entre les Lakers et les Pelicans marquait évidemment les retrouvailles entre Anthony Davis et son ancienne équipe, mais aussi le retour au Staples Center des jeunots qui ont été impliqués dans le transfert XXL en juin dernier. La franchise de la Cité des Anges n’a pas oublié de leur dire merci. Mais merci pour quoi exactement ?

C’est à travers une petite vidéo que les Lakers ont rendu hommage à Lonzo Ball, Brandon Ingram et Josh Hart. Trois joueurs qui ont porté les couleurs de la franchise pourpre et or pendant plusieurs saisons après la retraite de Kobe. Ingram est celui qui est arrivé en premier, lui qui a été sélectionné avec le deuxième choix de la Draft 2016. Les deux grands copains Zo et Hart ont eux débarqué une année plus tard. Le premier a aussi été choisi en numéro 2, tandis que le second a été drafté à la 30è place par le Jazz, avant d’être envoyé dans la Cité des Anges via un transfert. Ces trois-là – entre autres – ont représenté le nouveau visage des Lakers une fois le Black Mamba parti. Ils ont donné un nouveau souffle à une franchise qui restait sur la pire saison de son histoire en 2015-16, avec seulement 17 victoires pour 65 défaites. Alors oui, sur le plan purement comptable, ce n’était pas la joie (26 victoires en 2016-17, puis 35), mais au moins Los Angeles a pu progresser sous l’impulsion de son noyau de jeunots – composé également de Kyle Kuzma et Julius Randle – ainsi que le coach Luke Walton. Tout a changé évidemment quand LeBron James a décidé d’amener ses talents dans la Cité des Anges en 2018. La reconstruction progressive a laissé place aux grosses ambitions, et la saison dernière a été marquée par de nombreuses rumeurs de transfert impliquant les jeunes suite à la demande de trade d’Anthony Davis. La suite, on la connaît. Lonzo Ball, Brandon Ingram et Josh Hart ont été envoyés à New Orleans l’été dernier contre le monosourcil.

Voilà pour la petite histoire. Sur le parquet hier, Brandon Ingram et Lonzo Ball ont pu s’illustrer devant leur ancien public. 22 points pour BI (à 10/27 cependant), 23 points et 5 caviars pour Zo. Quant à Josh Hart, il a été bien plus discret en sortie de banc, avec 5 points à 1/6 du parking. Passons maintenant à Anthony Davis. Parce que ces trois-là seront toujours liés à Anthony Davis. La vidéo hommage, quelque part, c’est aussi un merci camouflé par rapport à l’arrivée d’AD, l’une des grosses raisons qui expliquent le retour au premier plan des Lakers, aujourd’hui premiers de l’Ouest. Et la nuit dernière, Unibrow a encore sorti un chantier pas possible face à son ancienne franchise. Quand il était revenu à New Orleans sous les sifflets de ses anciens fans fin novembre, il avait planté 41 points dans une courte victoire des Lakers. Vendredi, il a fait encore mieux. 46 points, 13 rebonds, 3 interceptions, 15/21 au tir, 3/5 du parking, 13/13 aux lancers francs. Un massacre. On le sait, les choses se sont mal terminées entre AD et son ex. Visiblement, il adore se venger le bonhomme, sans pitié avec les Pelicans à chaque fois qu’il rencontre ces derniers.

L’ambiance était donc aux retrouvailles la nuit dernière au Staples Center. Les anciens baby Lakers ont fait ce qu’ils ont pu, mais Anthony Davis était tout simplement trop fort. Victoire de Los Angeles 123-113 au final, qui a brisé la belle série de quatre succès consécutifs des Pelicans.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top