Knicks

Carmelo Anthony débute donc 2020 par un passage au… Madison Square Garden : gueule de bois / émotion garanties à 1h30 du matin

Carmelo Anthony

Envoyez le 4/14, c’est pas à un vieux singe que vous allez apprendre à faire la grimace.

Source image : NBA League Pass

C’est le petit évènement de la soirée, grâce aussi à un programme que l’on a très franchement connu plus alléchant. Wizards – Magic, Bucks – Wolves et Lakers – Suns Blurp, ça ira bien pour évacuer les dernières vapeurs d’alcool de 2019, et the place to be ou the match to see ce soir aura donc lieu du côté d’un Madison Square Garden qui retrouvera l’un des ses plus grands enfants terribles et ce pour la deuxième fous seulement depuis son départ en septembre 2019. Ouuuuh les frissons.

C’est donc cette nuit à 1h30 du matin que Carmelo Anthony foulera logiquement pour la deuxième fois le parquet du Madison Square Garden… en tant qu’adversaire. La première fois ? C’était il y déjà plus deux ans, avec le maillot du Thunder, et si Melo avait été agréablement surpris par l’accueil de son ancienne house, on l’avait pour notre part été beaucoup moins par son 5/18 au tir.

Des souvenirs, beaucoup de souvenirs, de son arrivée en grande pompe en février 2011 à son 62 points game face aux Bobcats, de la campagne de Playoffs 2013 à ses 433 matchs disputés sous le mythique jersey new-yorkais, mais ce soir un constat qu’il faudra assumer et comprendre : Melo et les Knicks c’est bel et bien du passé et si New York n’a jamais retrouvé depuis un semblant de compétitivité… l’ailier au bandeau ne fait plus les choux gras de la presse locale comme à sa grande époque. Le Madison Square Garden fêtera-t-il un tant soit peu le second retour de son ancienne idole ? Rien n’est moins sûr, et la gueule de bois du réveillon couplée au désir de poursuivre une série pas si moche de deux victoires consécutives, une perf équivalente à quinze victoires pour n’importe quelle franchise.

Les Knicks auront-il préparé un petit quelque chose pour Melo ? Probablement pas, encore heureux a-t-on envie de dire. Melo aura-t-il préparé quelque chose pour ses anciennes groupies ? Il y a fort  parier que oui, et on espère qu’il marquera un peu plus de la moitié des vingt tirs qu’il s’apprête à prendre. Quoiqu’il arrive la soirée sera placée sous le signe de la nostalgie, et rien que pour ça… nous on sera là, évidemment, fidèles au poste. Car les années passent, mais jamais on ne trépasse, enfin pour l’instant.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top