Cavaliers

Officiel : Jordan Clarkson transféré à Utah, Dante Exum et des picks font le chemin retour vers Cleveland !

Jordan Clarkson Cavs

Good bye my lovers.

Source image : NBA League Pass

Alléluia ! La saison des transferts est officiellement lancée, et ce sont les Cavs qui, en duo avec le Jazz, ont ouvert le bal. Jordan Clarkson prend ses affaires et se rend à Utah, pendant que Dante Exum et deux futurs 2nd tour de Draft iront dans l’Ohio. Youhou.

Cela faisait environ 347 ans qu’il n’y avait pas eu de trade, une situation bien trop calme pour une NBA devenue fan du chaos sur le marché des joueurs. Pour être plus précis ? Nous étions en juillet dernier, et Chris Paul rejoignait le Thunder pendant que Russell Westbrook s’alliait avec son poto James Harden. Depuis, pas un transfert, rien, nada, que dalle, même pas 50 balles sur le compte du neveu. Ceci étant dit, Utah et Cleveland étaient en discussion depuis un certain temps, eux qui avaient déjà effectué du business par le passé, notamment autour du gros trade de février 2018 qui avait intégré Rodney Hood, Jae Crowder, Derrick Rose et compagnie. L’idée était de profiter des situations de chacun pour mieux avancer à l’avenir, et les managers de chaque côté ont trouvé un terrain d’entente à quelques heures de fêter Noël. Ainsi ? Jordan Clarkson rejoint Rudy Gobert à Utah, Dante Exum fait le chemin inverse et aura, dans sa popoche, les 2nd tours de Draft de San Antonio (2022) et Golden State (2023). Un deal qui arrange les deux camps, comme on va l’expliquer ci-dessous, à commencer par les Cavs. En effet, si Clarkson avait proposé quelques piges intéressantes dernièrement, le scoreur-fou n’était pas tout à fait le bienvenu dans l’évolution de la paire Collin Sexton – Darius Garland, et Koby Altman n’avait pas été particulièrement discret dans ses intentions de transférer l’arrière. Le GM, qui se débarrasse enfin de JC, récupère le deal d’Exum à un peu moins de 20 millions de dollars sur 2 ans, ainsi que le potentiel du meneur. Jamais vraiment sur deux jambes à Utah, et quand ce fût le cas ce n’était pas pour révolutionner son poste, Dante aura la possibilité d’intégrer un projet en construction avec un niveau d’attentes modéré et un staff qui essayera de le responsabiliser encore plus. Ce transfert, enfin, est un probable coup de feu concernant l’hiver mouvementé des Cavs, eux qui ne devraient pas en rester ainsi dans leur long nettoyage complet de l’effectif titré en 2016. Clarkson out, qui sera le prochain sur la liste ? Affaire à suivre.

Exum fût une expérience qui, au final, n’a pas marché pour le Jazz. Est-ce que cela marchera forcément à Cleveland, rien n’est sûr. Mais déjà, il y a un élément qui peut potentiellement rassurer les fans de l’Ohio, c’est la forte probabilité que Dante soit… en meilleur santé dans sa nouvelle franchise. Quasiment 140 matchs manqués sur les 4 dernières saisons, Exum était davantage un mystère qu’un réel joueur de basket, tant les dieux des blessures l’ont puni. Tête, épaules, genoux, pieds comme chantent les gosses, il n’y a pas eu de vrai moment d’aisance pour l’Australien chez le Jazz, ce qu’il espérera changer à Cleveland. Utah, qui avait misé sur son potentiel, a débranché la machine au final et misera sur Clarkson afin d’apporter en scoring en sortie de banc. S’il est irrégulier par définition, Jordan est cependant un joueur capable de prendre feu, tenir la balle et donc apporter à Utah ce qui leur manque vraiment : du punch. Mike Conley en délicatesse, Emmanuel Mudiay étant Emmanuel Mudiay, Joe Ingles et Bojan Bogdanovic ayant leurs limites athlétiques, c’est Donovan Mitchell qui doit assumer une énorme responsabilité à la création et les limites ont été aperçues sur ce début de saison des Mormons. On le conçoit sans problème, c’est assez tendu de filer les clés d’un banc à Jordan Clarkson et lui demander de sauver la saison d’une équipe attendue dans les hauteurs de la Conférence Ouest, mais la réalité est aussi celle-ci : après le bordel des Lakers et la transition des Cavs, le garçon va enfin atterrir dans un environnement où le sérieux est demandé tous les jours. Si la mayonnaise prend, ce que Utah espère fortement, on aura peut-être droit à de belles surprises à l’arrivée du printemps. Si la mayonnaise ne prend pas, et bien tant pis, Jojo sera agent-libre cet été et il quittera la région en ayant briqué un bon nombre de shoots ici ou là. Le risque est présent, mais il faut parfois en prendre pour débloquer une situation compromettante.

Ce n’est pas forcément le deal qu’on attendait le plus pour démarrer la saison des transferts, mais c’est fait. Après de courts mais loyaux services à Cleveland, Jordan Clarkson va tenter sa chance chez le Jazz, tandis que Dante Exum va tout simplement tenter… de jouer au basket, avec les Cavs. Bon courage messieurs, on fait le point dans quelques semaines.

Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top