Spurs

Paul George voulait rejoindre Kawhi Leonard chez les Spurs en 2017 : VDM du jour pour les fans de San Antonio

What if, what if, what if…

Source image ; Twitter @JakePabloMedia

Kawhi Leonard en avait parlé cet été, Paul George l’a confirmé cette semaine. Dans le dernier long-format de Ohm Youngmisuk chez ESPN, l’ailier des Clippers est revenu sur ses fantasmes passés, dont celui qui le voyait rejoindre Gregg Popovich et les Spurs à San Antonio. 

C’est le genre de déclaration qui peut faire mal, intrinsèquement parlant. C’est le genre de déclaration qui peut faire très très mal, quand on voit la situation des Spurs actuellement. En plein marasme, une série de 7 défaites consécutives qui représente leur plus mauvaise passe depuis la création de l’électricité, la franchise de San Antonio vit un drôle de tournant dans son histoire et celui-ci est directement lié à une transition générationnelle qui concerne ses récentes stars. Tim Duncan, Manu Ginobili, Tony Parker, tous à la retraite désormais, mais aussi Kawhi Leonard qui a quitté les Spurs il y a un an et demi et est devenu une star mondialement respectée depuis son titre avec les Raptors en tant que patron de chez patron. Il y a encore peu de temps, les habitants de San Antonio se la coulaient douce avec un joueur hors-normes sur les ailes, un cadre parfaitement installé autour de lui, et des saisons prometteuses proposées année après année. Aujourd’hui, tout a changé, et le duo DeRozan – Aldridge ne propose pas le même type de sérénité dans la cité texane. C’est déjà assez difficile comme ça, mais alors quand on y ajoute les récentes déclarations de Paul George, ça fait double-peine. En effet, arrivé à Los Angeles cet été dans un transfert XXL, l’ancien ailier du Thunder était un ancien ailier… des Pacers, qui avait des envies de transferts publiquement connues en 2017. Un an avant sa free agency, PG13 avait indiqué au management d’Indiana qu’il souhaitait devenir agent-libre à l’été 2018, et qu’il ne pensait pas prolonger dans la franchise de Myles Turner et compagnie. S’il n’avait pas le droit de forcer son transfert à un endroit précis, Paulo avait tout de même indiqué Los Angeles et les Lakers comme une piste préférentielle, ce qui avait d’ailleurs causé pas mal de soucis pour Magic Johnson et sa clique par la suite en terme de tampering. Sauf que, ce que l’on ne savait pas, c’est que George avait en fait ses yeux sur les Spurs en priorité. Kawhi en avait rapidement parlé au mois de juillet dernier, affirmant qu’il avait demandé au management de San Antonio de se pencher sur un potentiel trade, Paul a validé cette théorie dans ce récent article chez ESPN.

En juin 2017, George rêvait d’un tout nouveau paysage dans sa carrière. Quand l’ailier All-Star a informé les Pacers qu’il souhaitait être transféré, des rapports sont tombés indiquant qu’il souhaitait retourner à la maison et donc jouer pour les Lakers. Cependant, Paul avait une autre équipe tout en haut de sa liste.

“Je voulais être transféré à San Antonio,” a dit George. “On voulait aller chez les Spurs initialement, et on a pas fait en sorte que cela devienne quelque chose de concret.”

Allez, on y va tous ensemble, un, deux, trois, what if ! Forcément, on doit se demander ce qui aurait pu se passer si les Spurs et Paul George avaient conclu un deal à l’époque. San Antonio aurait forcément dû lâcher du lourd en échange quand on sait que le Thunder a envoyé Victor Oladipo et Domantas Sabonis dans la balance, et quelques rapports indiquent que les Spurs n’avaient tout simplement pas assez pour séduire les Pacers de l’époque. Mais on ne peut s’empêcher de réaliser des scénarios dans lesquels PG et Kawow évoluaient ensemble sous le maillot noir et blanc, ce qui aurait changé bien des choses dans la ville de San Antonio. Une transition plus clean, un Leonard qui reste sur place plutôt que d’aller ailleurs (et encore, pas sûr), une bague potentielle pour Paulo, qui sait… Qui sait même ce que Kevin Durant et les Warriors auraient réalisé ? Est-ce que l’accès aux Finales NBA aurait été aussi dégagé, maintenant qu’on connaît le tout nouveau palmarès de KD avec les Dubs. Ce qui est intéressant de voir, c’est que les relations entretenues au fil des années peuvent déboucher sur des réunions quelques saisons plus tard. Paulo et Kawhi voulaient évoluer sous la même tunique, ils étaient en contact et se voyaient bien, entre californian boys, rouler sur la Ligue tout en développant leur propre marque. Finalement, si le chemin choisi n’a pas été tout à fait celui imaginé, leur souhait initial a été respecté. Leonard est passé par Toronto, a remporté sa bagouze, et a atterri chez les Clippers. George a pris le shoot de la décennie par Lillard, a été candidat MVP avec le Thunder et a atterri chez les Clippers. Tout est bien qui finit bien, enfin, pour le duo et certainement pas pour les Spurs.

Qui sait ce qui aurait pu se passer, dans toute la NBA, si Paul George et les Spurs avaient trouvé un accord en triangle avec les Pacers de 2017. Bien des choses auraient changé. Voici quelques mouchoirs pour les habitants de San Antonio, car aujourd’hui c’est peu dire si des choses ont changé… en mal.

Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top